Mission d’information parlementaire : les députés publient leur rapport sur le chanvre bien-être

Après un premier rapport sur le cannabis thérapeutique, les députés membres de la Mission d’information parlementaire sur la réglementation et l’impact des différents usages du cannabis publient aujourd’hui leur rapport chanvre bien-être.

La Mission d’information, composée de 29 députés issus de différents groupes parlementaires, s’intéresse aux trois types d’usages du cannabis : thérapeutique, bien-être et récréatif. Après un premier rapport sur le cannabis médical, les députés viennent de remettre au gouvernement leur rapport sur le chanvre bien-être. Le troisième et dernier rapport de la Mission concernera l’usage le plus polémique : l’usage récréatif. Après de nombreuses auditions, les députés viennent de lancer une consultation citoyenne en ligne sur le cannabis dit récréatif et devraient rendre leur rapport sur le sujet dans les prochaines semaines.

En attendant, les députés viennent de publier ce rapport très favorable au chanvre bien-être, appelé également cannabis light. Depuis quelques années, ces boutiques qui vendent principalement des produits à base de CBD, le cannabinoïde extrait du chanvre qui ne provoque pas d’effets psychoactifs, se sont multipliées partout sur le territoire français. Il existe un vide juridique dans le domaine du chanvre bien-être et la réponse du gouvernement a été la répression avec de nombreuses perquisition st mises en examen des gérants de ces boutiques. Mais suite aux décisions de l’ONU et de la cour de justice européenne, les choses sont en train de changer.

C’est donc dans un contexte favorable au CBD que ce rapport a été publié. Dans l’introduction, Jean-Baptiste Moreau, le rapporteur général de la Mission d’information, nous explique les objectifs de ce nouveau rapport : « Le présent rapport émet de nombreuses propositions, avec comme priorité immédiate la refonte de l’arrêté du 22 août 1990 sur la réglementation du cannabis en France et de nombreuses propositions afin de :

– Lever les freins entravant le développement de ce secteur à toutes les étapes (recherche, production agricole, transformation, distribution…)
– Garantir au consommateur une sécurité totale sur le produit quel que soit le vecteur (cosmétiques, compléments alimentaires…)
– Clairement distinguer ce secteur de celui du cannabis récréatif. »

Le rapport de 102 pages très détaillé propose 5 mesures principales et 3 mesures Complémentaires relatives à la prévention du mésusage des produits au CBD.

Téléchargez le rapport ici

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse