Cultiver en serre, 2ème partie

cultiver-en-serre
Ceci est la deuxième partie d'un extrait du chapitre "Serres" de la toute récente mais pas encore publiée 7ème édition de Marijuana Horticulture (Aka LA Bible) de Jorge Cervantes. Cette 7ème édition de Marijuana Horticulture sera disponible en automne 2021. Vous pouvez trouver tous les livres de Jorge dans le monde entier sur Amazon.

Types de serre

Le choix du type de serre est déterminé par le climat, le budget dont vous disposez et vos envies. Sous les climats doux à frais, la serre protège les plantes des fortes pluies, des vents qui dessèchent et des grands prédateurs. Elle garde également les plantes au chaud la nuit. Les serres non chauffées prolongent la saison, conviennent mieux aux petites plantes et peuvent être démontées à mesure que les plantes grandissent. Les serres autoportantes peuvent être chauffées ou non et placées n’importe où. Les serres adossées, attachées à une autre structure, nécessitent moins de matériaux de construction et sont généralement moins coûteuses à chauffer et à refroidir. La taille et la forme de votre serre dépend de votre climat et des effets du soleil sur la température et l’humidité à l’intérieur. Le nombre et la taille des plantes que vous prévoyez y cultiver, la largeur des îlots et des espaces de transplantation, de stockage des outils et des fournitures en dicteront la taille.

cultiver-en-serre

Les allées entre les parterres doivent être d’au moins 50 à 60 cm de large. Si vous prévoyez d’y faire rouler des wagons, des brouettes et d’autres outils, il faudra des allées plus larges. Laissez toujours un espace pour la croissance des plantes au-dessus des allées, surtout lorsqu’elles mesurent plus de 90 cm de hauteur. Si vous ajoutez des plans de travail, prévoyez 60 à 90 cm de chaque côté. Les plans de travail placés sur les côtés de la serre auront besoin d’un îlot central entre les deux. Les plans de travail placés sur les côtés ne doivent pas avoir plus de 90 cm de largeur pour facilement accessibles des côtés. Un plan de travail central au milieu de la structure avec des allées de chaque côté peut mesurer de 120 à 180 cm de diamètre.

Installez des lits roulants sur les plans de travail pour augmenter l’espace de culture de la serre jusqu’à 20%. Une seule allée est toujours ouverte et les lits peuvent être déplacés d’avant en arrière par un seul travailleur. Les petites plantes de moins de 90 cm sont les mieux adaptées aux lits roulants. Si vous prévoyez de cultiver sous des plans de travail, vous aurez besoin de plus d’espace entre eux pour déplacer les pots. Pensez également à utiliser des lampes sous les plans de travail.

Les serres sont plus longues que larges pour que le soleil allant d’est en ouest ait suffisamment de temps pour en chauffer la structure. Une serre avec un rapport de 1 de large pour 3 de long est le minimum pour obtenir un “apport solaire” adéquat. Si le rapport largeur/longueur dépasse 1 pour 5, la ventilation et les complications dues au microclimat deviennent écrasantes et coûteuses à résoudre. Recherchez “apport solaire serre” sur Internet pour plus d’informations sur le sujet.

La charge de neige est la force gravitationnelle supplémentaire sur le toit de la serre additionnée au poids de la neige et de la glace accumulées. Trente litres de neige mouillée pèse environ 30 kg. Une neige plus légère et floconneuse pèse environ 57 kg par mètre cube. Une serre de 3 x 6 m peut avoir plus de 5 455 kg de neige sur le toit!

La charge de neige se mesure en livres par pied cube (PCF) ou en kilogrammes par mètre cube (KM3)

cultiver-en-serre

La meilleure façon de calculer la charge de neige est de rechercher sur Internet “calculateur de charge de neige pour les serres”. Vous en trouverez plusieurs parmi lesquels choisir. Notez que la neige mouillée pèse plus que la neige plus sèche.

Évitez la plupart des problèmes de charge de neige en espaçant les arceaux de 120 cm et en gardant le plastique bien tendu. Rien ne remplace l’acier supplémentaire. La neige ne doit pas s’accumuler dans les espaces inférieurs affaissés.

Les serres printanières extensibles

Utilisez des serres miniatures – cloches, bouteilles en plastique, Wall-O-Waste, etc. – pour prolonger la saison printanières des semis de 2 à 6 semaines dans les climats froids à modérés. Les serres miniatures protègent les plantes du froid, du vent et de la pluie. Elles sont faciles à utiliser pendant l’induration des jeunes plants de cannabis. Sous de nombreux climats, prolonger la saison printanière donne de temps de faire une récolte de printemps et une récolte d’automne.

Les cloches sont des revêtements de protection individuels qui gardent les plantes au chaud pendant la nuit. Vous pouvez faire une simple cloche en découpant le fond d’une bouteille; retirer le couvercle pour aérer. Vous pouvez acheter des cloches ou les fabriquer à partir de récipients en plastique ou en verre. Les cloches commerciales sont faites de plastique transparent rigide ou de papier ciré très résistant. Elles sont faciles à utiliser et s’emboîtent pour le stockage. Dans ma ville natale, à Ontario dans l’Oregon, nous achetions des “chapeaux thermiques” chaque année pour couvrir les plants de tomates et les protéger du gel nocturne.

Les barres d’acier pour béton font d’excellentes cages à cannabis. Fixez les barres ensemble avec des câbles en plastique. Installez ces grandes cages quand vous mettez les semis à l’extérieur. Enveloppez les cages avec un plastique transparent et couvrez-les pour créer une serre. N’oubliez pas de laisser une ventilation naturelle qui entre par le bas et sort par le haut.

cultiver-en-serre

Le Wall-O-Water est un tipi rempli d’eau qui utilise les propriétés d’émission de chaleur de l’eau pour protéger les plantes des excès de chaleur et du gel. Ses tubes verticaux contiennent de l’eau et se connectent et s’adaptent sur une plante. Ouvrez le haut du tipi pour ventiler pendant la journée. L’eau absorbe la chaleur du soleil et réduit la température à l’intérieur du tipi. Fermez-le la nuit quand la température de l’air baisse. L’eau libère alors sa chaleur pour garder les plantes au chaud. Le Wall-O-Water fonctionne bien au printemps quand les températures descendent encore en dessous de zéro. Il peut protéger les plantes jusqu’à -7 degrés C.

cultiver-en-serre

Les serres à profil bas sont parfaites pour les cultures de petites plantes. Installez une serre à arceaux bas pour couvrir les petites plantes. Retirez le revêtement en plastique lorsque le temps se réchauffe et remplacez-le par un filet pour former un treillis.

Les tunnels en rangée peuvent être faits de fibre de verre ondulée transparente qui est pliée comme une arche et fixée au-dessus du jardin. Les couvertures commerciales sont disponibles en plusieurs tailles; certaines sont assez grandes pour couvrir les arbres fruitiers nains. Les housses en polypropylène protègent les plantes jusqu’à environ 5 degrés C.

Couvrez les petites serres avec un drap ou une couverture en cas d’urgence. Installez une ampoule électrique de faible puissance sous la couverture pour augmenter la température de 5,5 à 8 degrés C. Utilisez uniquement des raccords et des ampoules branchés à la terre et ne les laissez pas toucher la couverture pour éviter tout risque d’incendie.

Les couvertures flottantes en fibre tissée comme l’Agronet ™ et le Reemay ™ protègent les semis printaniers et les petites plantes des intempéries et empêchent la plupart des ravageurs. Elles protègent même du gel jusqu’à -20 et -22 degrés C selon l’épaisseur du tissu. Les couvertures flottantes qui protègent également du soleil peuvent être utilisées pendant plusieurs saisons.

Installez des cerceaux bas sur votre jardin et étirez la couverture flottante dessus. Amarrez fermement le tissu sur tous les bords avec de la terre. La pluie, la neige et la glace peuvent ajouter beaucoup de poids sur le tissu qui pourrait écraser les jeunes plantes. Le tissu peut aussi geler sur les feuilles et les endommager. Les dommages causés par le vent peuvent déchirer et déchiqueter les feuilles et casser des branches.

Cultivez en serre 1ere partie

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse