Interview Stoner VIP : Pierpoljak

Pour cette nouvelle rubrique, qui consiste à interviewer des personnalités qui consomment ou qui cultivent du cannabis, nous avons choisi, pour commencer, le célèbre chanteur de reggae Pierpoljak. Passionné par la culture depuis de nombreuses années, c’est un véritable “ganja lover” qui n’a jamais cherché à se cacher. Il a régulièrement évoqué la plante dans ses lyrics notamment avec le titre Cultivateur Moderne.

SSFR : A quel âge as-tu fumé ton premier joint ?
Pierpoljak : Je n’en ai pas de souvenir précis mais j’avais à peu prés 12 ans et c’était du haschich.

Et ton dernier joint ?
C’était il y-a quelques minutes et c’était, bien entendu, un produit maison.

Tu préfères le haschich ou la marijuana ?
Sans hésiter, je préfère la marijuana.

Quelle est ta variété préférée ? Tu es plutôt indica ou sativa ?
En général, je suis plutôt indica. Ma variété préférée, c’est la Kiki. C’est une variété jamaïcaine dont j’ai ramené plusieurs fois des graines et je conserve depuis maintenant cinq ans, quatre plantes mères.
En Jamaïque, tu as les ” short crops ” et les ” long crops “. La Kiki c’est une ” short crop ” Ce sont des plantes de petite taille que l’on récolte en février / mars. On l’appelle également ” artist weed “.C’est la beu pour les chanteurs, les musiciens. C’est la meilleure qualité, c’est à dire la ” high grade “qui est, bien sur, plus chère que les autres.
Elle s’appelle Kiki car c’était en fait le surnom du ” don ” qui contrôlait un quartier de Kingston, le beau frère du chanteur Supercat. J’ai acheté beaucoup de cette weed quand j’étais là bas.
C’est en réalité un hybride qui vient des états unis et qui s’est bien développé en Jamaïque. Cela explique qu’elle s’est bien adaptée en France, dans la Nièvre au départ, malgré un climat très différent. Il est vrai qu’il y-a quand même quelques phénos qui n’arrivent pas à tout à fait à maturité. Cette variété a une particularité : une couleur noire sur le tronc.
,
Tu as visité des plantations en Jamaïque ?
J’en ai visité plusieurs. Certaines n’étaient pas terribles mais j’en ai visité une, du coté de Black River, vraiment magnifique. C’est une immense plantation qui a été créée au départ par des hippies qui s’étaient installé en Jamaïque. Ce sont de superbes plantes qui sont issues d’hybrides californiens. Toute la production est ensuite exportée directement au Canada et aux Etats unis où elle se vend beaucoup plus chère. L’herbe traditionnelle, type ” Lamb’s bread “, c’est un peu dépassé maintenant. Ce sont vraiment les nouvelles variétés apportées par les anglais et les américains qui cartonnent en Jamaïque !

Tu cultives uniquement en outdoor ?
En effet, j’ai toujours cultivé en extérieur. J’aime vivre dans la nature, loin de la pollution. En ce moment, je cultive également une autre variété, l’Utopia et un cross maison à base de Cream Caramel. Mais j’ai quelques potes qui cultivent en indoor. L’un d’eux conserve d’ailleurs mes plantes mères.

Pour fumer, tu es plutôt pipe, bang, vapo ou joint traditionnel ?
Je préfère les joints traditionnels. Quand j’étais plus, jeune j’ai beaucoup fumé avec des pipes. J’aime bien les vapos aussi. J’ai déjà essayé le Volcano. C’est encombrant mais c’est très bon pour les poumons. Une petite anecdote : j’ai récemment pris l’avion pour La Réunion avec des potes et l’un d’eux a vaporisé pendant tout le voyage caché sous une couverture. Et personne ne s’est aperçu de rien !

Pour les joints, tu les fumes purs ou avec du tabac ? Feuilles slim ou petites feuilles ? Filtres en carton ou en tabac ?
Je les fume, la plupart du temps, purs ou avec très peu de tabac. Je fume toujours des petits sticks avec une seule petite feuille et un filtre en carton, ni slim ni collage.

Toi qui voyage beaucoup, quel est, selon toi, le pays où l’on trouve la meilleure herbe ?
Je dirais, bien sur, la Jamaïque et en deuxième position, la France. Avec le développement de la culture individuelle, j’ai pu gouter, ces dernières années, des trucs vraiment excellents.

Penses_tu que le cannabis sera un jour légal, en France ?
Je pense qu’il sera un jour légalisé mais on n’a pas la patience d’attendre. Pour nous, il est déjà légal.

On te voit souvent dans les magazines reggae mais ces derniers temps, on te voit moins dans les médias généralistes…
La musique reggae n’a jamais aussi bien marché en France. Les festivals et les concerts sont toujours sold out mais pour les médias généralistes, l’effet de mode est un peu passé. De plus, avec mes potes, on enfumait systématiquement les plateaux TV. On fume des joints partout ou on passe. Cela a peut être déplu à certaines personnes et c’est peut être pour ça qu’on m’invite moins souvent…

Je me souviens qu’un jour, sur le plateau de Thierry Ardisson, tu avais distribué des sachets de beu à tous les invités…
C’est vrai, certains des invités ont d’ailleurs fumé avec moi sur le plateau. Liane Folly n’a pas tiré sur les joints mais elle était juste à coté de moi et elle a donc respiré les effluves. Apparemment, ça lui a fait de l’effet !

Tes artistes favoris en ce moment ?
Je citerais trois artistes français : Tess, Sai et Taya. Tess, c’est une jeune fille de 14 ans qui chante et joue de la guitare. C’est absolument incroyable. C’est un mélange de soul et de reggae.

Quels sont tes projets artistiques ?
En ce moment, je tourne beaucoup. Je fais des concerts et des festivals et ça marche plutôt bien. Je travaille tranquillement sur un nouvel album sans date de sortie précise. Mon dernier disque en 2010 était un peu différent de ce que je faisais avant : un peu plus ” chanson française “. Pour le nouveau, je reviendrais sans aucun doute à un son plus reggae.
Auteur : Olivier F
Publié dans Soft Secrets France 5-2012

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse