Suisse : l’expérimentation du cannabis récréatif sera autorisée dès le mois de mai

En France, l’expérimentation du cannabis à usage médical vient de commencer. Mais nos voisins suisses ont pris de l’avance en autorisant l’expérimentation du cannabis récréatif à partir du mois prochain.

La Suisse est le pays du chanvre et du CBD mais nos voisins ont aussi pris de l’avance dans le domaine du cannabis récréatif. Le Conseil Fédéral a adopté le 31 mars dernier une ordonnance qui autorise les essais pilotes sur le cannabis récréatif et définit les conditions de cette expérimentation.

« Le texte précise les conditions strictes dans lesquelles les études pourront être menées. L’objectif de ces essais est de fournir une base scientifique solide aux futures décisions sur la réglementation du cannabis » a déclaré le Conseil Fédéral dans un communiqué.

A partir du 15 mai 2021, les demandes pour la mise en place d’essais pilotes sur pourront être déposées auprès de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). L’objectif est d’évaluer les avantages et les inconvénients de la légalisation du cannabis en terme de santé publique et son impact sur le marché noir. Les essais pilotes devront durer au maximum 7 ans.

Les citoyens suisses de plus de 18 ans pourront participer à ces essais pilotes. Il devront pour cela être déjà consommateurs de cannabis et résider dans le canton ou aura lieu l’essai pilote. La limite a été fixée à 5000 participants par essai pilote et l’expérimentation pourrait donc, au total, concerner de nombreux citoyens de ce pays de plus de 8 millions d’habitants.

Les participants devront accepter un suivi médical et s’engager à garder une consommation de cannabis modérée. Les participants pourront acquérir du cannabis dans le cadre des essais pilote menés par l’OFSP pour un maximum de 10 grammes de THC par mois. Le taux maximum de THC a été fixé à 20 %. Dans le cas d’une herbe à 20 % d THC, le maximum sera donc de 50 grammes par mois. La transmission à des tiers, la publicité et la consommation dans les lieux publics seront interdites.

« Ces essais sont extrêmement encadrés. Ce sont des essais qui ne s’adressent qu’à des gens qui consomment déjà. On est presque dans un essai clinique » a expliqué le directeur adjoint d’Addiction Suisse Frank Zobel dans La Matinale de la RTS.

« La validité de l’article relatif aux projets pilotes de la loi sur les stupéfiants est limitée à dix ans. En dehors des essais pilotes, l’interdiction générale du cannabis non médical reste en vigueur dans toute la Suisse » a précisé le Conseil Fédéral dans son communiqué.

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse