Carl von Linné (1707-1778)

Olivier F
15 Aug 2022

Carl Linnæus, devenu Carl von Linné après son anoblissement, est un naturaliste suédois. Il est l’auteur du livre Species plantarum, qui nomme et classe toutes les plantes connues à l’époque. Il est le premier a avoir attribué au chanvre un nom binominal : Cannabis sativa L.


Le naturaliste Carl Von Linné a identifié 4400 espèces animales et  6000 espèces végétales. En 2014, une étude mené par des chercheurs de l’université de Toulouse a désigné Carl Von Linné personnage historique le plus « influent  » sur internet, devant Jésus-Christ et Aristote.

Carl Linnæus est né le 23 mai 1707 à Råshult en Suède. Son père, Nils Ingemarsson Linnaeus, lui transmet sa passion pour les plantes. Ils habitent dans une région de forêts et de lacs idéale pour l’observation des plantes et des animaux.

Il rentre à l’université de Lud en 1727, inscrit sous le nom de Carolus Linnæus. Il y reçoit l’enseignement du médecin et naturaliste suédois Kilian Stobæus dit l’Ancien. L’année suivante, en 1728, il rentre à à la prestigieuse Université d'Uppsala où il suit de études de médecine et de sciences naturelles. C’est à l’Université d’Uppsala à l’âge de 24 ans qu’il commence à concevoir sa classification des plantes en fonction des organes sexuels, que l’on retrouve dans son ouvrage Hortus uplandicus.

En 1732, il part faire un grand voyage au-delà du cercle polaire. Il ramène de ses expéditions scientifiques en Laponie et en Dalécarlie, une région de Suède alors inexplorée, une importante collection, de végétaux, minéraux et animaux. Il tire de ses voyages un livre d’observation Florula Lapponica, qui lui permet de devenir célèbre dans son pays et de donner des conférences sur la botanique .

En 1735, Carl Linnæus part aux Pays-Bas. Son but est de publier ses écrits et d’obtenir un diplôme de médecine. Il obtient le tire de docteur en médecine à l’Université de Harderwijk aux Pays-Bas, un titre qui n’est pas délivré en Suède à cette époque. À Amsterdam, il rencontre le botaniste Jan Frederik Gronovius à qui  il présente son manuscrit Systema Naturae et qui décide de financer une édition. Il travaille au jardin botanique d’Amsterdam et a accès à l’encyclopédie sur la botanique du sous-continent indien, Hortus Malabaricus de Hendrik van Rheede.

Après un voyage en Angleterre en 1736 où il rencontre des botanistes de l’Université d'Oxford, il revient aux Pays-Bas et travaille sur Genera Plantarum, dont la première édition est publiée en 1737.

L’année suivante, Carl Linnæus rentre dans son pays, la Suède. Il exerce en tant que médecin spécialisé dans le traitement de la syphilis à Stockholm. En 1739, il se marie avec Sara Elisabeth Moræa avec qui il aura 7 enfants.

En 1741, il obtient la chaire de médecine, puis la chaire de Botanique à l’Université d’Uppsala en Suède. Dans le jardin botanique de l’université, il repartit les plantes selon sa propre classification ou taxonomie. Il publie des comptes rendus d’expéditions en Suède en suédois. Ses récits sont aussi appréciés pour leurs qualités littéraires. En 1747, il devient le médecin de la famille royale de Suède. Il est anobli en 1751. Carl Linnæus devient alors Carl Von Linné.

Plusieurs éditions de son principal ouvrage, Systema naturae écrit entièrement en latin, ont été publiées. Il est possible de télécharger plusieurs éditions sur le site gallica.bfn.fr La première éditions, publiée en 1735, ne comprenait que 11 pages. La treizième édition, publiée en 1770, en comprenait 3000.

Le naturaliste  divise la nature en trois règnes : le règne animal, le règne végétal et le règne minéral. Dans Systema naturae, il se base sur les travaux du botaniste français Sébastien Vaillant qui a étudié les organes sexuels des plantes. Les plantes sont ainsi classés en fonction du nombre d’étamines.

Carl von Linné (1707-1778

Son deuxième ouvrage de référence, Species plantarum, est publié en 1753.  Cet ouvrage en deux volumes est un révision de la nomenclature botanique de Systema naturae. Il marque les débuts de la nomenclature binominale toujours utilisée aujourd’hui.

Species plantarum contient la description de toutes les espèces de plantes connues à l’époque. Chaque espèce de plante se voit attribuer un nom en deux parties, le nom binominal, toujours utilisé actuellement.

Le cannabis se voit attribuer pour la première fois dans Species plantarum le nom Cannabis sativa L. Cannabis signifie chanvre en latin. Le nom vient de canna qui signifie canne, c’est-à-dire plante, et de bis qui signifie double. Cela vient du fait que la cannabis est une plante dioïque et qu’il existe donc des individus mâles et des individus femelles. Le mot sativa signifie cultivé. Il s’agit donc de chanvre cultivé. Dans la nomination binominale, la ou les lettres finales désignent le nom du botaniste qui a nomme l’espèce en premier. Dans le cas du Cannabis sativa L, le L signifie bien sûr Linné. Le botaniste a été le premier à nommer et à classer de nombreuses espèces végétales. 

Olivier F

O
Olivier F