1970-1975 : le magazine Actuel présente le cannabis sous un jour favorable

Dans notre rubrique « Histoire du cannabis », nous vous avons déjà présenté certains pionniers de la presse cannabique française. Durant l’année 1977, le journal quotidien Libération a publié les cours du cannabis disponible sur le marché noir et le magazine cannabique L’Elephant Rose a publié seulement 4 numéros en 1995/1996. Mais le magazine Actuel, dans sa première version, a été l’un des premiers à représenter les consommateurs de cannabis et lui a consacré plusieurs de ses unes entre 1970 et 1975.

Dans les années 70, la plupart des titres de presse français sont opposés au cannabis et Actuel est l’un des rares à briser le tabou. Le magazine est alors le porte-voix des marginaux, hippies, routards, chevelus fumeurs de joints et amateurs de LSD.

Le magazine Actuel, créé en 1967 par Claude Decloo, est au départ une sorte de fanzine sur le free-jazz et les musiques alternatives. Engagé à gauche, le journal participe aux événements de mai 1968. Le journaliste Jean-François Bizot arrive à Actuel en mai 1970 et commence à diriger le journal à partir du mois d’octobre. Grâce à lui, le magazine va prendre un essor considérable.

Jean-François Bizot (1944-2007) est issue d’une riche famille d’industriels lyonnais et investira beaucoup d’argent dans Actuel et dans d’autres projets culturels. Avant d’arriver à Actuel, il est journaliste à L’Express, alors dirigé par Jean-Jacques Servan-Schreiber, et revient d’un voyage aux Etats-Unis où il a découvert la contre culture.

Le magazine s’intéresse alors à la culture hippie, au rock psychédelique et au gonzo journalisme. Parmi les journalistes, on trouve notamment Patrick Rambaud et Bernard Kouchner, qui deviendra plus tard ministre.

Les illustrateurs d’Actuel sont issues de la nouvelle génération des dessinateurs américains comme Robert Crumb et Gilbert Shelton,connu pour sa bande dessinée les Fabuleux Freak Brothers. Tous les stoners devraient connaître les Freak Brothers. Cette bande dessinée raconte les aventures de trois hippies obsédés par la marijuana : Phineas Freakears, Freewheelin’ Franklin, et Fat Freddy. Les Freaks Brothers sont en quelque sorte les « Pieds Nickelés » de la weed. La bande dessinée créée aux Etats-Unis en 1968 a d’abord été publié aux Editions Rip Off Press puis dans les magazines Playboy et High Times. 14 tomes sont actuellement disponibles en français.

Actuel N° 20 (Mai 1972)

Le 31 décembre 1970, la nouvelle loi anti-drogue, toujours en vigueur est votée et comprend notamment l’article L-630 qui punit l’incitation et la provocation à l’usage des stupéfiants ainsi que la présentation des stupéfiants sous un jour favorable. En 1971, le Premier ministre Jacques Chaban-Delmas envoie aux journalistes une « charte de l’information sur la drogue » dans laquelle il leur demande de « casser les associations valorisantes drogue-plaisir, drogue-révolte, drogue-communauté et de les remplacer par les contraintes souffrance, asservissement et isolement. » Cette nouvelle loi n’empêche pas Actuel de continuer de publier des articles favorables au cannabis.

Le magazine consacre donc de nombreux articles au cannabis mais la marijuana fait aussi partie du processus d’écriture : « La marijuana, j’ai appris à Actuel à en fumer comme on boit un bon bordeaux. Au moment idéal. Le THC rend créatif celui qui a fait des efforts au préalable. Donc, pour un article, vous amassez une documentation conséquente, réalisez l’enquête, faites le plan et commencez à écrire… Tout cela sans marijuana. Et seulement là, vous vous en roulez un beau, de bonne qualité. Et alors vous vous sensualisez dans l’écriture, vous vous humanisez, vous vous rendez compte de nouvelles évidences. » a expliqué Patrice Van Eersel, l’auteur du livre « L’aventure d’Actuel telle que je l’ai vécue » (Albin Michel, 2017) sur le site ladn.eu.

La première version d’Actuel s’arrête en 1975. Le journal se saborde alors qu’il a atteint l’équilibre financier avec un tirage de 90.000 exemplaires. L’année suivante, le premier Appel du 18 Joint pour la légalisation du cannabis est publié dans Libération. Ces sont des journalistes de Libération et des anciens d’Actuel qui sont à l’origine de l’Appel.

A partir de 1979, une nouvelle version d’Actuel est publiée. Le journal est totalement différent, la période hippie est terminée et Actuel s’intéresse au « Jeunes gens modernes » qui écoutent de la new wave et portent les cheveux courts. Le journal se distingue par de longs reportages à l’étranger sur des sujets originaux. A cette époque, il tire jusqu’à 400.000 exemplaires.

Actuel deuxième version s’arrête en 1994 mais l’aventure continue. Après avoir fondé Radio Nova, qui existe toujours, Jean-François Bizot créé Nova Mag, un mensuel parisien urbain. En 2002, le site internet Nova Planet, Radio Nova et Nova Mag lancent une grande enquête sur la consommation de cannabis avec, notamment, l’analyse en laboratoire de nombreux échantillons. Cette enquête dure plusieurs années et est résumé dans un livre publié en 2006, écrit par Jean-Pierre Lentin et préfacé par Jean-François Bizot, « Le cannabis et moi – De 15 à 65 ans, 200 fumeurs racontent. »

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse