Pays-Bas : l’expérience de culture règlementée à nouveau retardée

Olivier F
01 Apr 2022

La vente de cannabis au détail est tolérée dans les coffeeshops depuis la fin des années 70 mais la production de cannabis n’a jamais été règlementée.


L’objectif de ce projet pilote plusieurs fois retardé est de mettre en place une véritable filière du cannabis aux  Pays-Bas. Le cannabis aux Pays-Bas est toujours restée dans une zone grise. La limitation des quantités pose des problèmes d’approvisionnement aux coffeeshops.

Cette expérience, qui sera mis en place pour une période de 4 ans, devrait permettre de mettre fin à ces problèmes et d’éloigner le crime organisé de la production de cannabis en grosses quantités.

La vente du cannabis règlementé devait commencer en 2020. Reportée une première fois au second trimestre 2022, l’expérimentation de la culture du cannabis règlementé, devrait finalement être lancée au deuxième trimestre 2023.

Dans une lettre adressée au parlement, le ministre de la santé publique Ernst Kuipers et le ministre de la Justice et de la Sécurité Dilan Yeşilgöz-Zegerius ont annoncé ce nouveau retard.  Une période supplémentaire serait nécessaire pour obtenir suffisamment de stock de cannabis pour approvisionner les coffeeshops qui participent à l’expérimentation. Il faudrait également plus de temps pour obtenir un cannabis de qualité et un choix suffisant pour les consommateurs. Cet objectif ne devrait pas, selon les ministres, être atteint avant le premier semestre 2023.

Par ailleurs, la sélection des producteurs prend plus de temps que prévu et certains d’entre eux ont des difficultés pour trouver un emplacement. 8 producteurs sur 10 ont pour l’instant été sélectionnés. Les deux producteurs restants seront sélectionnés prochainement.

L’objectfi des ministres est de commencer la "phase de transition" de l'expérimentation au deuxième trimestre 2023. Pendant cette phase, qui devra durer 6 semaines, les coffeeshops participants vendront à la fois du cannabis règlementé et du cannabis toléré. Après 6 semaines, les coffeeshops devront vendre uniquement du cannabis règlementé.

O
Olivier F