L’hommage de Professor Q et Leo Stone à Frenchy Cannoli

Olivier F
08 Sep 2021

En complément de l’article publié dans le nouveau Soft Secrets en hommage au maître haschischin Frenchy Cannoli, nous vous proposons de découvrir les témoignages de Professor Q et Leo Stone en versions longues. Growers et breeders officiels de Frenchy Cannoli au sein d’Aficionado Estates (USA) et d’Aficionado French Connection, Leo et Professor Q faisaient également partie de ses amis les plus proches. Fenchy Cannoli nous a quittés en juillet 2021 à l’âge de 64 ans.


Professor Q

La plus belle image que je garde de Frenchy est celle de la première fois où j’ai passé le seuil de la porte de la demeure qu il partage avec sa femme. Et là, il a grandement ouvert les bras avant de me serrer et de me dire : bienvenue dans la Famille Aficionado !

Frenchy Cannoli est la personne qui est responsable des plus grands changements qui ont eu lieu dans ma vie. Il est celui qui m’a permis de rencontrer la personne qui est aujourd’hui mon associé mais avant tout, un frère : Leo Stone ! Il est l’initiateur de la vision AFC : Aficionado French Connection - Aficionado Frenchy Cannoli.

Si je ne devais raconter qu’un souvenir d’un moment passé a ses cotés et qui le représenterait au mieux ce serait sans hésiter, nos 4 jours passés a Spyrock a faire du hasch !

La situation : une personne âgée proche de la famille Aficionado, qui malheureusement ne pourra récolter toute sa culture avant la pluie, nous appelle à l’aide. Directement, Frenchy propose de venir 4 jours sur place (à Spyrock, sans doute la vallée la plus réputé pour son terroir et sa qualité exceptionnelle des fleurs) avec ses machines et de passer un maximum de plantes fraîches pour faire du live resin avant l’arrivée de la pluie.

Frenchy, Cherry Blossom (aka Belle, l’apprentie de Frenchy mais aussi, la sœur de Leo Stone) et moi même, allons sur la production. Le propriétaire nous installe dans une vieille cabane en bois équipé d’une terrasse directement au milieu d’un des patchs de culture. On est en décembre, il fait froid et bien sûr, il n y a pas d’électricité ou de chauffage dans la cabane.

Durant la première journée, j’ai l’honneur d’être formé au process de séparation de live resin par cherry Blossom.

L’hommage de Professor Q et Leo Stone à Frenchy Cannoli
Fabrication du hasch dans les montagnes du Triangle d’Émeraude, au nord de la Californie.

La nuit arrivée, découvrant les conditions pour dormir, Belle décide de retourner au village pour passer la nuit. Les conditions : pas de chauffage, invasion de rats, saleté, et un ours potentiellement dangereux qui vivait proche du cabanon…

Mais cela n’a pas effrayé une seule seconde Frenchy qui s’est directement installé pour dormir avec son sac de couchage sur le sol du salon pendant que j’essayais de m’accommoder un lit. La nuit a été épouvantable ! Des rats me marchaient dessus toute la nuit pendant que Frenchy dormait profondément !

Les conditions ont été les mêmes durant les 4 nuits que nous avons passées sur place a faire tourner la machine de séparation conçu par Frenchy lui même.

Après avoir passé la quasi totalité du champ, nous sommes redescendus de la montagne pour rejoindre Leo et ranger le matériel.

Nous voilà donc partis : machine et matériel chargé sur le pick up, Professor Q au volant et Frenchy a la place du passager ! Tout se passait bien sur les chemins de montagne mais quand on a rejoint la route de bitume, après 5 minutes de conduite, le pick up a fait un énorme bruit métallique et nous avons perdu sur la route, une partie de la transmission !

Nous étions au beau milieu du Triangle d’Emeraude avec le camion en panne et avec tout le matériel ! Grace à l’aide de Frenchy, nous avons réussi à pousser le camion, à le cacher en dehors de la route et à tout décharger et cacher dans les buissons pour ne pas se faire braquer. Leo Stone est arrivé une heure plus tard avec son pick up et nous a sorti de cette mauvaise passe.

L’histoire de s’arrête pas la ! La nuit de notre départ, la ferme dans laquelle nous venions de passer 4 nuits ainsi que 4 autres productions voisines se sont fait braquer par l’organisation mexicaine MS 13. 15 jours plus tard, nous avons appris que, durant ces braquages, deux personnes ont été tuées et les responsables ont passé 15 jours a coté des corps à continuer de nettoyer la weed avant de partir !

Des paquet de chips et des cannettes ont été retrouvés autour du cabanon dans lequel nous avons séjourné. Ils nous ont donc observé avant de venir cambrioler. Nous avons été très chanceux. Sachant qu’il ont cambriolé 5 productions différentes le même soir, cela signifie qu ils n’ont pas attendu notre départ pour venir. C’était programmé pour ce soir là et nous avons eu l’incroyable chance d’être partis quelques heures avant !

Ce souvenir illustre bien la situation dans laquelle les growers évoluent dans le Triangle d’Émeraude, mais surtout  quel genre de personne était Frenchy. Il avait un dévouement incroyable pour la plante et, malgré sa renommée, cela ne le dérangeait pas une seconde de dormir dans le froid au milieu des rats pour être au plus près des plantes et pour pouvoir assurer un produit de qualité, extrait a partir des plantes les plus fraîches possible.  Mais surtout, sa vocation première était de transmettre le savoir.

C’est durant ces 4 jours a pratiquer le live resin que  Frenchy est  revenu sur le fait que congeler les plantes fraîches n’était pas une bonne chose. La congélation fait expandre l’eau et donc, rompre les cellules qui vont libérer la chlorophylle. Cela est vrai mais n’affecte en rien la qualité du produit final. Elle est séparé du produit lors du rinçage et de plus, la matière fraîche congelée va produire beaucoup moins de poussière et donc moins de contaminant végétal. C’est pour cette raison que les live resin sont généralement plus clean.

Ces 4 jours passés en sa compagnie a apprendre directement du Master resteront a tout jamais dans ma mémoire.

L’hommage de Professor Q et Leo Stone à Frenchy Cannoli
Leo Stone, Frenchy Cannoli et Professor Q.

Leo Stone

Voici une petite histoire sur Frenchy... C’est vraiment difficile pour moi, d’écrire sur Frenchy. Je pense que c’est parce que je ne réalise pas encore qu’il est vraiment parti. Quand quelqu’un est comme un frère pour vous, son énergie ne part pas. Elle reste avec vous. Le souvenir de sa voix et ses vidéos me donnent l’impression que je pourrais le revoir demain.

Mon souvenir préféré : quand nous faisions tous du hasch à Spyrock chez notre vieil ami, M. M. A l'époque, dans le Triangle d'émeraude, deux des montagnes les plus célèbres pour être des bastions de hors-la-loi et pour la culture de la bonne herbe étaient Murder Mountain à Humboldt et Spyrock Mountain à Mendocino.

À l'époque, on formait une équipe et on travaillait sur un autre projet ensemble. Mais en réalité c'était la dernière fois qu’on était tous ensemble sur la montagne, faisant du hasch, en l'honneur de tous les grands pionniers du cannabis qui on fait la même chose avant nous sur Spyrock Mountain. Je ne savais pas que nous allions vivre les derniers jours du marché du cannabis non réglementé et semi-légal, mais nous en avons chéri chaque instant.

Nous avons toujours entendu parler des légendes et des histoires de Spyrock. La joie qu’on pouvait voir sur visage de Frenchy sera à jamais l'un de mes plus beaux souvenirs. Il a dit qu'il se sentait « comme si j'étais à la maison. Je peux vivre ici et juste faire du haschich. C'est ce que j’ai vécu de plus proche de mon expérience dans l'Himalaya. »

C'était beau ! Non seulement nous faisions du haschich au sommet de la montagne, mais une montagne qui était célèbre pour les cultivateurs hors-la-loi et l'herbe de haute qualité ! Le matériel avec lequel nous travaillions était vivant et frais. L'essence des zestes de mandarine émanait depuis les coteaux.

C'était vraiment authentique ! Il y avait juste le plaisir d'être là avec Frenchy, le professeur Q et l’apprentie de Frenchy, ma propre sœur, Belle. Cette saison-là, Frenchy et l'équipe ont continué à fabriquer l'un des meilleurs haschs qui ont été fabriqués depuis des années. C’était l’une des dernières fois que  du hasch old-school était proposé sur le marché médical (prop 215) avant que que la Californie ne déploie une réglementation et une légalisation complètes

Frenchy, qui était la légende du hasch accomplie, faisait tourner du hasch sur une montagne légendaire dans une propriété appartenant à l'un des premiers producteurs de cannabis du comté de Mendocino pendant les derniers jours de l'interdiction du cannabis.

C'est cette expérience complète et authentique du Triangle d'Emeraude que je chérirai pour toujours. C'était la dernière fois que Leo Stone, Frenchy Cannoli, le professeur Q et Cherry Blossom Belle étaient tous sur la montagne, dans le Triangle d'Emeraude, en train de faire du hasch ensemble ! Vive le grand Frenchy ! Il nous a guidés à travers les ténèbres pendant des années et maintenant nous prions et rendons grâce. Il est là pour veiller sur la famille. We love you Frenchy !

 

O
Olivier F