RDWC : culture en eau profonde avec recirculation

Olivier F
12 Sep 2021

La deep water culture (DWC) ou culture en eau profonde est une méthode de culture hydroponique qui permet d’obtenir des rendements exceptionnels. Dans un système de culture en eau profonde, les racines des plantes sont immergées en permanence dans une solution fortement oxygénée. Nous avons rencontré RDWC Grower, un cultivateur français qui s’est spécialisé dans cette technique.


Le cultivateur qui se présente sous le pseudo de RDWC Grower utilise un système « recirculating deep water culture » (RDWC) ou culture en eau profonde avec recirculation.

RDWC Grower a déjà une petite expérience dans la culture du cannabis ; « A vrai dire, pas tant que ça, mais étant tellement passionné et en constante recherche de nouveauté et d’information actuelle, on dira que j’ai le cœur vert…  »

Le cultivateur a donc choisi d’utiliser ce système hydroponique particulier : «  Le concept est vraiment simple. L’idée, c’est d’avoir toujours les racines sous l’eau de sorte que les nutriments soient toujours disponibles pour la plante avec un élément très important : l’oxygène. L’oxygénation dans l’eau, c’est la vie ! »

Le cultivateur utilise une growbox de 1,4 M2 pour la floraison (120 x 120 x 200 cm) et une grow box de 120 x 60 cm pour la croissance.

 RDWC : culture en eau profonde avec recirculation
Le système de culture RDWC est composé de 5 pots et d’un réservoir.

RDWC Grower utilise l’équipement suivant :

- Un système RDWC Growrilla Hydroponics 4.1
- Une pompe à eau pour faire circuler l’eau.
- Une pompe a air « pour donner de la vie »
- Un contrôleur d’EC « pour connaître la concentration d’engrais dans l’eau »
- Un contrôleur de PH « pour savoir si l’eau est trop acide (4) ou trop alcaline (13)
- Le Chiller (refroidisseur d’eau) « pour la gestion de la température de l’eau, idéalement entre 18 et 20 °C »

Dans sa dernière session, RDWC Grower a cultivé 5 plantes : « En hydro, il n’en faut pas beaucoup. » Les plantes sont issues de graines et de boutures en utilisant de la laine de roche dans les deux cas.

Le cultivateur utilise l’éclairage Led Bavagreen 720w Pro : « Un monstre ! »

RDWC : culture en eau profonde avec recirculation
Vue sur la canopée de la culture en scrog pendant la phase de croissance.

Plusieurs techniques de culture, bien connues des lecteurs de Soft Secrets,  sont pratiquées pour maximiser le rendement : « Mes techniques préfères sont le scrog (screen of green), le lst (low stress training )et le lollipop. »

La température dans l’espace de culture est de 28 ° C en période de jour et et de 22 ° C en période de nuit.

Le taux d’humidité est progressivement réduit pour s’adapter aux différentes phases d’évolution de la plante : « En croissance j’ai débuté en 80% et petit à petit jusqu’à 30 % en fin floraison. Il faut suivre le rythme de la plante. »

La période de croissance est d’environ un mois et demi depuis la graine. « C’est une croissance  lente pour pouvoir mettre en place mes techniques. » La période de floraison peut aller jusqu’à 14 semaines. « La floraison et toujours un moment incroyable, c’est un plaisir fou de voir nos bébés grandir en santé en utilisant des techniques et en commettant des erreurs pour en apprendre toujours plus ! »

Pour les engrais, le cultivateur a utilisé la gamme Canna avant d’essayer Metrop.

RDWC : culture en eau profonde avec recirculation
Les différents éléments du système de culture.

RDWC Grower a du faire face à des attaques de thrips. Quelles sont ses techniques pour lutter contre les parasites ? «  A mon avis, l’acarien, c’est le mieux et le moins toxique pour nos plantes. Et il faut toujours attraper quelques coccinelles, c’est un ange gardien. »

Pour maitriser l’odeur, RDWC Grower utilise un filtre à charbon et un ionisateur. « L’odeur de la Critical était quelques chose de très parfumé, fruité…

RDWC : culture en eau profonde avec recirculation
La culture en scrog permet d’obtenir une canopée très dense.

Le cultivateur a pu tester différentes variétés de cannabis :  « Parmi celles que j’ai cultivées, la variété qui m’a le plus marqué que est la Critical de Dinafem. C’est quelque chose…Il y a entre autres, la Gorilla Glue qui m’a beaucoup marqué. »

Le séchage des plantes déjà manucurées se fait en box dans l’obscurité : « Séchage à 20°C avec 55% d’humidité pendant 5 jours environ. Ensuite, curing en bocal avec un sac Boveda de 62% d’humidité minimum pendant 4 semaines, en ouvrant les 2 premières semaines 2 à 3 fois par jour. Et ensuite, on réduit progressivement. »

Les feuilles de manucure sont utilisés pour la cuisine et des extractions de type DHO (Dymethil ether)

Merci à RDWC Grower pour sa contribution : « Merci à tous c’est un plaisir. Force et courage a tous, restons unis et vive l’autoproduction ! »

Instagram : rdwc_grower

RDWC : culture en eau profonde avec recirculation
La box de floraison de 1,20 x 1,20 m avec un éclairage led 720 w.
O
Olivier F