La fleur de chanvre sera-t-elle bientôt interdite en France ?

La fleur de chanvre sera-t-elle bientôt interdite en France ?
La MILDECA (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et les conduites addictives) prépare actuellement un nouvel arrêté pour réglementer le marché du CBD. Après le verdict de la Cour de Justice de l’Union européenne qui autorise l’importation des produits CBD en Europe, on pensait que le CBD était à présent totalement légal et de nombreux magasins ont ouvert leurs portes. Mais il semble que la MILDECA souhaite tout de même interdire la fleur de chanvre. Les CBD shops sont-ils en danger ?

« J’ai toujours dit que j’interviendrais dans les médias pour parler des sujets politiques des drogues pour le meilleur comme pour le pire en prenant soin de ne m’exprimer que lorsqu’il y a urgence ou qu’il faut agir. Je le dis là, pour que ce soit clair pour tout le monde : dans quelques jours, l’interministériel prendra une décision qui fixera l’avenir des CBD Shops, et ça n’est pas en leur faveur. Le gouvernement entend en effet aujourd’hui retirer les fleurs de chanvre des étales des boutiques. » a déclaré Béchir Bouderbala, militant pour la légalisation du cannabis et délégué général du think-tank Nouvelle Commune, sur sa page Facebook.

Fondé en 1982, la MILDECA, connue jusqu’en 2014 sous le nom de MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie), est placée sous l’autorité du premier ministre. Elle a pour mission de préparer les plans anti-drogue du gouvernement. Il semble que la réglementation sur le CBD en préparation soit très restrictive.

En février dernier, le rapport de la Mission d’information parlementaire sur les usages du cannabis préconisait une augmentation du taux de THC dans le chanvre jusqu’à 0,6 % et le droit d’exploiter la fleur pour les agriculteurs français. Malgré ce rapport et la décision de la Cour européenne, la MILDECA veut mettre en place une réglementation très stricte en mettant en avant la protection des consommateurs.

En novembre dernier, la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), saisie dans l’affaire Kanavape, avait recadré la France qui voulait interdire la commercialisation des fleurs de chanvre, même avec moins de 0,2 %. « En l’état des connaissances scientifiques et sur la base des conventions internationales en vigueur, l’huile de cannabidiol (CBD) ne constitue pas un produit stupéfiant » a déclaré la Cour de justice de l’Union Européenne . Selon l’ Agence européenne chargée des substances et des addictions (EMCDDA), « le cannabidiol ne devrait plus être considéré comme un produit narcotique »

Photo : Manon Hamiot / FTV

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse