Qu’est-ce qui est mieux: tailler frais ou sec?

Qu'est-ce qui est mieux: tailler frais ou sec?
Il n'y a pas vraiment de bonne réponse à cette question. Chacun doit décider lui-même s'il va couper les feuilles des plantes de cannabis immédiatement après la récolte ou après le séchage. Tout ce que je peux faire, c'est vous donner les informations essentielles sur les avantages et inconvénients de chaque méthode pour que vous puissiez choisir la technique qui vous convient le mieux.

Un peu d'anatomie végétale

En tant que lecteurs de Soft Secrets, je n’ai aucun doute sur votre intérêt pour les fleurs femelles de cannabis. Ou plus précisément, pour la résine produite par les glandes de trichomes. La plupart des glandes de trichomes se trouvent sur les calices des fleurs. Sur les fleurs, il y a également deux types de feuilles. Une grande, caractérisée par un pétiole plus long et épais et un nombre relativement faible de trichomes concentrés à la base des doigts de la feuille. Ces feuilles sont généralement regroupées en 5-7 feuilles et font l’identité du cannabis. Elles poussent à partir de la tige et des branches partout sur la plante et jouent un rôle essentiel dans l’assimilation de l’énergie de la lumière. Elles sont également très importantes pour le processus de transpiration grâce à leurs valves ouvrables qui déterminent la rapidité et la quantité de l’eau qui s’évapore de la plante. Le second type de feuilles est composé de feuilles plus petites et moins nombreuses mais couvertes de trichomes. Ces deux types de feuilles doivent être bien différenciées au moment de la manucure de la récolte.

Qu'est-ce qui est mieux: tailler frais ou sec?
Durban Poison avant et après la taille des grandes feuilles.

Pourquoi et comment (ne pas) couper les feuilles?

Que vous les coupiez directement après la récolte ou plus tard, quand les plantes sont sèches, il y a deux raisons pour ça. Les grandes feuilles n’ont quasi pas de trichomes et ne contiennent donc que de très faibles quantités de cannabinoïdes et de terpènes. Fumées ou vaporisées, les grandes feuilles ont mauvais gout à cause de leur haute teneur en chlorophylle et leur quantité négligeable de terpènes. Les petites feuilles sont par contre beaucoup plus puissantes mais elles peuvent aussi avoir un effet négatif sur les fleurs. En résumé, les têtes sont meilleures sans aucune feuille. En règle général, les grandes feuilles sont supprimées – fraiches ou sèches – car elles ne sont d’aucune utilité pour la plupart des cultivateurs. La situation est différente dans le cas des petites feuilles. Elles peuvent protéger mécaniquement les têtes contre un séchage trop rapide. Si vous décidez de laisser les petites feuilles sur vos têtes, vous pourrez encore les couper juste avant de fumer. Elles peuvent bien sûr être consommées avec la tête mais ça va détériorer son goût. Les feuilles coupées peuvent être utilisées autrement. Les grandes feuilles peuvent servir à faire des crèmes et des onguents alors que les petites feuilles ont un plus grand potentiel. Elles peuvent servir à diverses extractions, infuser dans de l’alcool, être ajoutées à des aliments et également à préparer des crèmes et onguents pour la peau. En cas d’urgence, elles peuvent également être fumées.

Pour couper les feuilles, il est conseillé d’utiliser des ciseaux pointus pour couper la feuille avec le pétiole de manière précise. Personnellement, je coupe les grandes feuilles à la main. C’est plus rapide et avec un peu d’exercice, le pétiole se casse juste à la tige. Cependant, j’ai toujours des ciseaux à portée de main si une feuille résiste ou s’est entremêlée à la tige ou la fleur. Il n’est pas toujours nécessaire de couper les petites feuilles en entier, ça dépend de leur taille. Les plus petites peuvent rester sur la tête et les moyennes être coupées là où elles émergent de la fleur. Les petites feuilles couvertes de résine dont le pétiole commence à émerger de la fleur doivent être entièrement coupées avec le pétiole parce qu’elles peuvent donner un mauvais goût. Cette procédure donne de belles têtes et maximise leur goût. Il faut noter qu’en laissant de petits pétioles et des petites feuilles sur les têtes, la récolte est plus lourde. Pour de grandes quantités, ça peut faire une différence et c’est ce que font de nombreux dealers du marché noir.

Qu'est-ce qui est mieux: tailler frais ou sec?
Durban Poison avant et après la taille des grandes feuilles.

Manucure "à frais"

De nombreux cultivateurs coupent les grandes et petites feuilles directement après la récolte. Cette méthode a certains avantages. Les plantes fraiches sont plus flexibles et plus faciles à manipuler pendant la manucure. On peut facilement ouvrir les têtes pour supprimer toutes les feuilles sans endommager les fleurs. Et autre avantage important: le risque de faire tomber la résine est réduit. Les trichomes frais sont plus flexibles et encore fermement attachés aux calices et aux feuilles. Il y a donc moins de résine qui tombe quand on manipule de la matière fraiche. C’est surtout important si vous utilisez une machine pour la taille. Si vous manquez d’espace, taillez les plantes fraiches peut être une solution. En général, les têtes fraiches sont coupées des grandes branches et réparties sur des tamis de séchage. Elles peuvent également être empilées si vous n’avez vraiment pas l’espace pour sécher des plantes entières. Le séchage est plus rapide dans ce cas et peut prendre de 4 à 10 jours en fonction des conditions climatiques dans le local. Cependant, certains cultivateurs préfèrent seulement couper les feuilles et laisser les fleurs sur les branches. Cela ralentit le séchage et peut avoir un effet positif sur l’effet et les qualité des fleurs, surtout si les plantes sont séchées dans un climat plus chaud et sec. De cette manière, les têtes préservent leur forme naturelle. Quand elles sèchent sur un tamis, de grosses têtes peuvent s’aplatir du côté où elles sont couchées. Le séchage de plantes entières après la taille des grandes et petites feuilles est de fait la méthode qui combine la manucure “à frais” et “à sec”.

Tailler “à frais” a certains désavantages aussi. Les ciseaux, les mains et tous les outils sont très collants à cause de la résine qu’il est assez difficile d’enlever. Cela peut se résoudre en utilisant des gants en latex et un nettoyage fréquent à l’alcool. Surtout, ne jetez pas la résine car elle a une forte concentration en cannabinoïdes et terpènes.      

Manucure "à sec"

Je manucure “à sec” depuis assez longtemps. C’est plus laborieux mais cela permet de garder le contrôle sur l’apparence du produit final. Quand on taille des têtes fraiches, vous ne savez comment elles vont sécher ni comment les feuilles restantes vont émerger. Avec des têtes sèches, vous savez exactement quelles feuilles doivent être coupées ou laissées. Les plantes entières prennent plus de temps pour sécher ce qui peut avoir un effet positif sur le goût et l’odeur. Le temps de séchage dure généralement de 7 à 14 jours. Quand on manucure des plantes sèches, les outils et les mains ne collent pas autant. On peut également utiliser un plat en-dessous des têtes pour collecter la résine et obtenir une belle portion d’un hasch de bonne qualité prêt à l’emploi.

La manucure à sec a également certains inconvénients. Le premier est que les têtes couvertes de feuilles sont plus sensibles aux moisissures. Les plantes entières doivent être séchées dans un espace bien aéré à une température d’environ 18°C. Les trichomes ne tiennent pas aussi bien sur une plante sèche que sur une fraiche et en tombent facilement. Même les boules de résine peuvent facilement tomber des trichomes secs. Quand on manucure à sec, il faut absolument travailler efficacement et avec précision pour endommager le moins possible les plantes.

Qu'est-ce qui est mieux: tailler frais ou sec?
Des glandes de trichomes couvrent entièrement les calices.

Travail manuel ou machine?

La manucure des têtes est un travail fastidieux et ennuyeux. Cependant, de nombreux cultivateurs y arrivent simplement avec leurs mains et des ciseaux. Même quand il s’agit de cultures commerciales, beaucoup préfèrent travailler manuellement. La manucure manuelle est plus précise et donne une meilleure qualité si elle est faite correctement. Dans les pays où la culture du cannabis est légale, il y a des groupes de tailleurs professionnels qui travaillent suivant les calendriers de récoltes de leurs clients, des cultivateurs officiels. Ils viennent, coupent, se font payés et repartent ailleurs. Cependant, il existe des machines pour tout de nos jours et la manucure ne fait pas exception. Alors qu’il y a encore quelques années, elles n’étaient utiles que pour tailler des plantes fraiches, il existe aujourd’hui des machines qui peuvent manipuler des fleurs sèches. Ça accélère significativement la post-récolte, surtout si vous récoltez des dizaines, des centaines ou des milliers de kilos. La qualité de la manucure est assez bonne mais personnellement, je préfère travailler manuellement. Les têtes sont moins endommagées, le résultat est plus beau et il y a moins de déchets. Mais ça ne veut pas dire que je désapprouve les machines. Au contraire, j’en utilise parfois. Ce qui est difficile par contre, c’est le nettoyage de ces machines qui devrait devenir plus facile. Et vous, quelle méthode de manucure préférez-vous pour vos plantes? 

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse