80 parlementaires LR signent une tribune anti-cannabis

La semaine dernière dans le Journal Du Dimanche, trois maires Les Républicains ont publié une tribune en faveur de la légalisation du cannabis. Nous nous sommes alors interrogés : après plusieurs décennies de répression pure et dure, la droite serait-elle enfin revenue à la raison ? Réponse aujourd’hui toujours dans le Journal Du Dimanche avec une nouvelle tribune signée par 80 parlementaires LR qui rappellent leur ferme opposition à la légalisation du cannabis.

Le clan des « pour »

La semaine dernière, trois maires du parti Les Républicains (LR) de villes de taille relativement importante ont publié un appel pour la légalisation du cannabis dans le Journal Du Dimanche. Le maire de Charleville Mézières Boris Ravignon, le maire de Reims Arnaud Robinet et le maire de Châteauroux Boris Ravignon sont donc des élus de terrain et pensent que la légalisation est la seule solution pour mettre fin au trafic.

La légalisation a rarement été défendue par les politiques de droite ou leurs électeurs. C’est donc une position courageuse et inhabituelle que défendent ces trois élus de droite. « Légaliser le cannabis est le meilleur moyen d’en anéantir le trafic et de ruiner les trafiquants. Aussi, les moyens humains et matériels que les pouvoirs publics n’auront plus à consacrer à ce combat sans fin, nous proposons de les redéployer intégralement pour assurer à la fois une politique de prévention d’ampleur et pour reconquérir la sécurité et la tranquillité publiques que réclament nos concitoyens. »

Le clan des « contre »

Rassurez-vous : les braves gens pourront dormir tranquille. Face au trois maire dissidents, la réponse ne s’est pas fait attendre. Ce sont 80 parlementaires Les Républicains qui rappellent leur attachement à la prohibition du cannabis dans une tribune publiée aujourd’hui, toujours dans le JDD.

Parmi les 80 signataires de cette tribune intitulée “Légalisation du cannabis : nous sommes contre!”, citons quelques députés ou sénateurs assez connus comme Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée, Gérard Longuet, sénateur LR de la Meuse, Julien Aubert, député LR du Vaucluse ou Valérie Boyer, sénateur LR des Bouches du Rhône. « Ces dernières semaines, certains maires ont relancé le débat en se prononçant pour la légalisation de la consommation du cannabis. Nous, députés et sénateurs Les Républicains, voulons rappeler que nous y sommes fermement opposés. »

Comme dans toutes les tribunes ou discours anti-cannabis, les arguments sont assez limités : « Nous partageons les mots du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin : La drogue, c’est de la merde! » Les signataires enchaînent les fake news non sourcées et les raisonnements limités, comme souvent lorsqu’il s’agit de cannabis.

Comme le chroniqueur Yann Moix il y a quelques semaines, les parlementaires comparent en toute mauvaise foi, la consommation ou la vente de cannabis, un « crime » sans victimes, à des crimes très graves que nous condamnons fermement. « Le raisonnement de ces maires mérite une autre approche: ce n’est pas parce que les forces de l’ordre ont du mal à venir à bout du trafic qu’il faut légaliser la pratique! Sinon il faudrait aussi légaliser le trafic d’armes, la fraude fiscale, la prostitution et ne plus sanctionner les vitesses excessives au volant! »

« Il n’y a pas de ‘drogue douce’. La drogue est un poison, un fléau que nous devons combattre! », concluent les signataires de cette tribune qui demande une réponse précise et argumentée des associations anti-prohibitionnistes et des défenseurs du cannabis.

Olivier F

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.