Drogues et cannabis : le rapport annuel de l’OEDT

Créé en 1993, l’Observatoire Européen des Drogues et Toxicomanies (OEDT) a pour mission de « surveiller le phénomène de la drogue en Europe (y compris l’apparition de nouvelles tendances) » L’observatoire est dirigé depuis janvier 2016 par le belge Alexis Goosdeel. Son siège est situé à Lisbonne et la structure emploie actuellement une centaine de personnes. L’appellation internationale de l’OEDT est EMCDDA (European monitoring center for drugs and drugs addiction). Au niveau national, l’OFDT (Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies) publie également un rapport annuel.
L’OEDT vient de donc de publier son rapport 2019 : « Le présent rapport fournit une analyse des données les plus récentes sur la situation en matière de drogues et sur les réponses qui sont y apportées dans l’Union européenne, en Norvège et en Turquie. » Le document, intitulé « Rapport européen sur les drogues : tendances et évolutions », est divisé en 3 chapitres pour un total de 100 pages.
Le rapport regroupe les données transmises à l’Observatoire par les différents pays membres de l’Union européenne, la Turquie (pays candidat à l’UE) et la Norvège (dans le cadre d’une procédure de rapport annuel). « Il convient aussi de noter qu’il est pratiquement et méthodologiquement difficile de suivre les habitudes et les tendances liées à un comportement caché et stigmatisé tel que la consommation de drogues illicites » expliquent les auteurs dans l’introduction du rapport.
Selon le rapport, 91,2 millions d’européens âgés de 15 à 64 ans (27,4%) auraient déjà consommé du cannabis au cours de leur vie. 24,7 millions (7,4%) en auraient déjà consommé durant l’année écoulée. Le cannabis reste de loin la drogue la plus consommée en Europe. A titre de comparaison, 18 millions d’européens âgés de 15 à 64 ans (5,4%) auraient déjà consommé de la cocaïne au cours de leur vie. 3,9 millions (1,2 %) auraient consommé de la cocaïne durant l’année écoulée.
Le cannabis représente 72 % de l’ensemble des saisies de drogues en Europe : 42 % d’herbe de cannabis, 28 % de résine et 2 % de plantes. Cocaïne et crack arrivent en deuxième position avec un total de 10 %. Pour le cannabis, le rapport constate un augmentation des saisies et de la teneur en principe actif (THC) et une stabilisation des prix.
L’Espagne (157,000 saisies de résine et 152,000 saisies d’herbe) et le Royaume-Uni (12,000 saisies de résine et 104,000 saisies d’herbe) sont les pays européens où il y a eu le plus de saisies. Au total, 466 tonnes de résine (311,000 saisies) et 209 tonnes d’herbe (440,000 saisies) ont été saisies dans l’Union européenne en 2017.
Téléchargez le rapport en français au format PDF

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse