Bretagne : un militant cannabique se fait tirer dessus pour quelques plants

Jean Christophe Petijean est un militant cannabique, usager thérapeutique qui vit à Irodouër, une commune de 2000 habitants, située dans le département d’Ille et Vilaine, à une trentaine de kilomètres de Rennes. A la mi septembre, cet homme de 57 ans a été victime d’une terrible agression à son domicile, comme le révèle Letelegramme.fr.
Jean Christophe Petijean est le fondateur de Baracanna, le premier magasin de Rennes à vendre du matériel de culture au début des années 2000, ce qui lui a valu quelques problèmes avec la justice (un an de prison avec sursis en 2004). Ce militant cannabique cultive du cannabis en outdoor pour un usage médical. En 1982, il a été victime d’un accident de camion, a du être amputé d’une jambe et souffre de douleurs fantômes : « J’ai le certificat d’un médecin expliquant que c’est le traitement le plus adapté dans mon cas »
Ce soir là, il entend son chien aboyer et surprend trois jeunes en, train de lui voler ses plantes dans son jardin. Les trois jeunes s’enfuient en cyclomoteur mais reviennent une heure plus tard avec une arme et commencent à découper le grillage. Jean Christophe Petijean ouvre alors sa fenêtre à l’étage et tire un coup de fusil en l’air pour les faire fuir criant « Au voleur ». Après avoir posé son arme, il descend au rez-de-chaussée et, devant sa porte d’entrée, se fait tirer dessus en pleine tête par un des voleurs : « Heureusement, il a tiré sur le côté et pas de face car, sinon, je ne serai pas là pour vous parler » explique Jean Christophe Petijean au Telegramme.fr. Pendant qu’il appelle les pompiers, les voleurs s’enfuient avec trois plants de cannabis
Suite à cette agression, Jean-Christophe Petitjean a été hospitalisé pendant dix jours. Des dizaines de plombs sont restés sous sa peau. Il risque de perdre définitivement son oeil et sera fixé mi-novembre après un scanner.
Dix jours après l’agression, les gendarmes ont réussi à retrouver les voleurs, tous originaires de communes alentour, qui étaient en réalité quatre, le plus jeune, mineur, ayant participé de loin. Les trois autres âgés de 18 à 20 ans, sont poursuivis pour tentative de meurtre et ont été placés en détention provisoire.
Les gendarmes sont venus arracher les huit plants qui restaient dans le jardin et Jean-Christophe Petitjean a donc perdu toute sa récolte de cannabis.

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse