CBD Wave: première décennie (2004 – 2014)

La CBD Wave est là pour changer notre vision de l'usage médical, mais aussi récréatif, de la marijuana. Le cannabinoïde encore banni il y a quelques décennies est revenu en force et est là pour rester. La vérité, c'est que le CBD n'a jamais vraiment disparu, il est simplement resté caché dans l'espoir que des papilles expertes reconnaissent un jour sa vraie valeur.

La CBD Wave est là pour changer notre vision de l'usage médical, mais aussi récréatif, de la marijuana. Le cannabinoïde encore banni il y a quelques décennies est revenu en force et est là pour rester. La vérité, c'est que le CBD n'a jamais vraiment disparu, il est simplement resté caché dans l'espoir que des papilles expertes reconnaissent un jour sa vraie valeur.

Suite à de nombreuses rumeurs concernant les origines de ces génétiques, Soft Secret a publié en 2011 un article en exclusivité sur une rencontre entre les principaux breeders de la CBD Wave d'Espagne, Jimi (Reggae Seeds) et Jaime (Resin Seeds / CBD Crew).

La CBD Wave a commencé à Gérone et est restée locale à ses débuts avant de grandir progressivement mais sûrement. Aujourd'hui, quelques années plus tard, le monde entier en a entendu parler. Il est donc temps de remettre à jour ces premiers articles historiques publiés en 2011. Même si ce sont les articles les plus complets à avoir été publiés à ce jour, il reste quelques erreurs à corriger et des faits à résumer. Ci-dessous, vous trouverez mon compte rendu de ce qui à mon avis a eu lieu à cette époque. J'écris de bonne foi et reste bien sûr ouvert à toute correction. A côté de Jaime et de Jimi, plusieurs cultivateurs et breeders font aujourd'hui le pas pour clarifier la vérité. Si vous avez des informations à y ajouter, il est maintenant temps de prendre vos responsabilités!  

Des variétés championnes pour goûteurs judicieux

Ces variétés n'ont pas été créées en laboratoire et ne sont pas non plus uniquement destinée aux personnes malades. Cependant, les consommateurs doivent avoir un jugement réfléchi et un goût mature, ou du moins être capables d'approcher ces variétés sans préjugés du genre “ça ne donne pas un bon high”. 

Le meilleur moyen de prendre plaisir à ces variétés au taux élevé de CBD est de commencer à en fumer dès le matin sans avoir fumé de variété riche en THC avant et ensuite, de continuer à en fumer toutau long de la journée. Quand on le goûte tout au long d'une journée, on réalise qu'il a un effet plus subtil, comme être stoned mais en gardant la tête claire. En outre, il n'y pas d'effet physique intense ni sédatif car il maintient l'esprit actif. Comparées aux variétés qui ne contiennent que du THC, les variétés riches en CBD sont plus équilibrées et mieux adaptées à la vie quotidienne. 

Elles sont également très bien adaptées aux usagers qui cherchent à équilibrer leur consommation récréative comme ceux qui aiment boire quelques bières ou verres de vin après le travail mais sans rentrer chez eux complètement bourrés.  

De nombreuses personnes qui affirment que la marijuana leur donne un “vrai trip” et préfèrent le haschich commercial loupent le CBD. Elles devraient essayer ces variétés plutôt que d'insister à consommer des variétés riches en THC qui peuvent les rendre malades. 

Je répète: même si le CBD à un rôle médicinal important, il n'est pas nécessaire d'être malade pour l'apprécier. Il a quand même été sélectionné par deux cultivateurs vétérans qui ont un bon jugement – Jimi et Jaime. Au début de son apparition, les plantes de la CBD Wave étaient fortement appréciées par les plus grands experts. Pratiquement chaque année depuis, on les a vu triompher aux plus prestigieuses cérémonies telles que la High Times Cannabis Cup, la Cannabis Champions Cup, la Copa Catalunya de Grows, l'Alacannabis, la Copa des Cultivateurs de l'association des internautes du Cannabiscafe, la Copa del Garraf ou la Copa de Gérone. Jimi et Jaime ont bien bossé et leurs efforts ont été récompensés. A ce stade, ils n'ont plus rien à prouver; on parle ici de pedigree gagnant, d'un champion de plein droit. 

Le CBD a des effets médicinaux

Le côté médicinal du CBD est bien documenté par la science. Au début des années '80 du siècle passé, Raphael Mechoulam et d'autres scientifiques ont publié une étude sur “L'administration chronique de Cannabidiol à des volontaires en bonne santé et des personnes atteintes d'épilepsie”. Cette étude affirme que le CBD peut aider les personnes souffrant d'épilepsie. En outre, il ne montre aucun signe de toxicité et n'a pas d'effet secondaire important. Ce travail cite la contribution de prédécesseurs du 19ème siècle tels que O’Shaughnessy (1842), Shaw (1843) et Reynolds (1890). Depuis lors, au 21ème siècle, des dizaines d'études sur les effets médicinaux du CBD ont été publiés. 

Bedrocan a récemment commencé à commercialiser le Bediol, un médicament à base de marijuana avec des taux de CBD/THC de 8:6, cultivée sans pesticides ni métaux lourds. Le produit final est réparti en sachets de 5 grammes. La variété du Bediol d'une proportion de 1:1 a déjà été enregistrée comme substance médicale après avoir passé toutes les inspections obligatoires. Si vous n'avez pas accès au Bediol, vous pouvez trouver des variétés 1:1 vous-mêmes dans certains génotypes de n'importe quelles des variétés citées dans cet article.

Bien entendu, il reste de nombreuses recherches et avancées à faire mais on peut affirmer que le CBD est médicinal. Des siècles d'études scientifiques confirment cette affirmation. 

Résumé de l'article de 2011

Durant le premier Spannabis de 2004, Jimi (Reggae Seeds) a acheté un paquet de New York City Diesel à Soma de Soma Seeds. La sélection comprenait trois mâles avec une odeur Diesel très spéciale. Il a utilisé ce mâle pour créer sa Juanita la Lagrimosa (Reina Madre x New York City Diesel) et la Kalijah (Blue Heaven x New York City Diesel). Un ami de Jimi à Mallorca a pris des graines de l'hybride Reina Madre x New York City Diesel et produit des clones de la Juanita la Lagrimosa d'origine. Pendant la sélection de la Kalijah, Jimi a remarqué qu'un des mâles n'avait pas fleuri pendant les 18 heures. “Il avait plein de résine et sentait super bon”, se rappelle-t-il. Ce mâle a créer les fondations de Reggae Seeds ainsi que des hybrides tels que la Dancehall (Juanita la Lagrimosa x Kalijah), la Session (New York City Diesel x Kalijah) ou la Dub (Critical Mass x Kalijah). Il semble assez évident que c'est ce Diesel qui a introduit le CBD dans une partie de sa descendance y compris dans la Juanita la Lagrimosa et le mâle de Kalijah.

Alex, le beau fils de Soma, a rendu visite à Jimi en 2008 et lui a acheté un lot de graines qu'il ne lui a jamais payé. Il a ensuite vendu ces graines à Jaime en disant qu'il s'agissait d'hybrides Mk Ultra x G13Haze. Jaime a planté environ 100 graines de ce lot parmi lequel il a sélectionné la Cannatonic et la Cannatonic II. Freeman, un ami qui a collaboré avec Reggae Seeds à ce moment là, a planté plus de 500 graines et sélectionné la Dulce Canna et la Picantona, connues comme Dieseltonic. 

Jaime a participé à la High Times Cannabis Cup d'Amsterdam de 2008 avec la Cannatonic et a remporté le troisième prix de la catégorie Sativa – la première fois qu'une banque de semences espagnole remportait un prix à la High Times Cannabis Cup. Au Spannabis 2009, Jaime a testé la Cannatonic, la Dulce Canna et la Picantona, et a découvert qu'elles avaient un taux élevé de CBD, ce qui était une grande surprise. En 2009 et 2010, Jaime a investi tout ce qu'il avait pour diffuser sa grande découverte dans le monde entier, ce fut la première vraie campagne de marketing d'une variété riche en CBD.

Au Spannabis de 2010, Jimi a testé sa Juanita la Lagrimosa, ce qui a confirmé son intuition selon laquelle les variétés de Reggae Seeds contenaient du CBD. Au Cannabis Champions de 2010 et 2011, la Dancehall a remporté la première place de la catégorie Bio Indoor. Tous les acteurs principaux de la CBD Wave vivaient à Gérone dans son “aire de gestation”, c'est pourquoi ont peut dire que la CBD Wave vient de Gérone. 

Ana, la matriarche du CBD

Le meilleur moyen de résumer notre recherche est de revenir aux origines de la Wave – à la maison de Jimi où il vivait avec sa compagne Ana et leurs trois enfants. Je m'y suis installé moi-même pendant quelques jours pour laisser venir le flot d'informations parmi des échantillons riches en CBD.

Ana, une part moins connue de Reggae seeds, est en fait le second pilier de cette banque de semences. Pendant nos réunions, elle a évoqué qu'un jour, alors qu'elle rangeait des papiers, elle était tombée sur un livre de comptes qui mentionnait clairement les variétés remises à Alex. Excité par cette info, j'ai demandé à le voir. Après avoir parcouru ses dossiers, Ana est revenue avec le livre de comptes. Le reçu était clair et simple: Alex a emporté 5000 graines de Dub et 2000 de Dancehall. Une partie du mystère était résolue. 

Plus tard, je suis passé du salon au bureau d'Ana où elle conserve tout son matériel accompagné de dessins, de photo et d'internet. On a commencé à regarder de vielles photos et j'ai demandé à voir celles de 2006… et bang! On en a trouvé une de l'immeuble où Reggae Seeds a commencé. 

Comme Jimi et Jaime qui sont considérés comme les pères de l'actuelle CBD Wave, Ana en est la mère qui a toujours veillé sur les petites pousses avec amour, leur donnant tout ce dont elles avaient besoin pour survire. Je lui ai demandé: “Comment était-ce de vivre cette expérience depuis le début?” Elle a réfléchi un peu avant de ma répondre: “Très effrayant”. Ses yeux ont brillé de plaisir face à ses enfants qui allaient avoir dix ans et étaient forts et en bonne santé.

Les hybrides de Reggae Seeds, 2004-2014

D'autres conversations qui ont eu lieu plus tard avec Jimi ont déterré des informations supplémentaires sur la généalogie de la CBD Wave. Les variétés les plus connues sont jusqu'à présent la Juanita la Lagrimosa (préservée sous forme d'un clone élite) et la Kalijah (le mâle, qui a servi de pierre angulaire aux graines classiques de reggae Seeds et la femelle ont été conservés). La moins connue est la Naranj (Morning Glory x Diesel), une bouture qui a été conservée comme base pour la Naranchup (Naranj x Tropimango), et offerte par Philosopher Seeds. Deux croisements supplémentaires de 2004 ont également été conservés mais n'ont pas encore été mis sur le marché: Funky Diesel et North Diesel. La Funky Diesel est un hybride [(Leda x Leda) x Blue Heaven] x Diesel. La North Diesel, d'autre part, est le croisement d'un mâle Diesel d'origine et de Mandarina Diesel, une femelle Diesel à l'odeur de mandarine que Jimi a trouvée dans le même paquet que le mâle.

En 2006, il a utilisé un mâle de Kalijah pour créer une série d'hybrides outdoors comme la Dancehall, la Dub et la Session. Jimi a gardé les graines au frigo et les a vendues au début de Reggae Seeds car les tests de germination avaient confirmé qu'elles s'étaient parfaitement bien conservées. D'après Jimi: “La récolte de cette année-là avait vraiment une énergie spéciale.” 

Jusqu'à maintenant, le CBD était apparu dans certains génotypes des variétés de Reggae Seeds mais pas dans tous. En 2010, Jimi et son ami d'Elite Seeds ont lancé le projet de développement d'une version féminisée de Juanita la Lagrimosa avec du CBD dans toutes ses descendantes. Pour cela, il fallait un génotype de Juanita qui pouvait être considéré comme “pur CBD” – en d'autres termes, avec un taux élevé de CBD et faible de THC. En travaillant sur un lot de graines de Juanita qu'ils avaient féminisées eux-mêmes, l'équipe d'Elite Seeds a découvert un génotype avec les caractéristiques nécessaires à la qualité de “pur CBD”. Jimi a également récemment découvert deux génotypes supplémentaires: un est un hybride Session #22 x Juanita la Lagrimosa et l'autre, un hybride Dancehall #11 x Juanita la Lagrimosa. Jimi travaille sur la génétique North Diesel depuis des années dans l'espoir de trouver un mâle qu'il pourra présenter à Juanita La Lagrimosa avec un taux de 1:1. Jimi collabore souvent avec Elite Seeds, Philosopher Seeds, Royal Queen Seeds et Pepita Seeds. 

Dancehall et Dub

En 2008, Alex a commandé des graines à Jimi, prétendument pour les envoyer au Canada, et a reçu un lot de Dancehall et de Dub. Alex n'a jamais payé ces graines à Jimi; il les a cependant rapidement revendues à Jaime, la même année, en 2008. L'équipe de Resin Seeds en a sélectionné les Cannatonic, Dieseltonic et Dulce Canna.

Les explications de Jimi et ma visite dans son local de floraison m'ont permis de comprendre les différences entre ces deux variétés. La Dancehall est un croisement entre un clone de Juanita la Lagrimosa et un mâle Kalijah; ses ancêtres sont les deux sélections les plus célèbres du travail de Jimi en 2004 avec le mâle Diesel. La Dancehall est donc une variété Diesel typique avec de fines et longues têtes. La Dub, d'autre part, est un croisement entre une Critical Bilbo et une Kalijah dans laquelle l'influence Diesel du grand-père est limitée à la lignée paternelle tandis que la mère Critical donne une profil plus petit et des têtes plus denses.   

Les sélections de Resin Seeds: Cannatonic, Dieseltonic et Dulce Canna

D'après Jaime, la Cannatonic et la Dieseltonic sont très similaires, toutes deux on tune forte influence Diesel, un profil Sativa et des têtes fines. La Dulce Canna, d'autre part, est plus robuste, avec des têtes épaisses et fait allusion à une contribution Indica. Cette donnée mène à la théorie selon laquelle la Cannatonic et la Dieseltonic sont des génotypes Dancehall alors que la Dulce Canna, un génotype Dub. 

Ces trois boutures “élites” sont à la base de son travail avec le CBD. Chez Resin Seeds, Jaime utilise la Picantona aka Dieseltonic pour créer la Cannatonic (Cannatonic x Dieseltonic) et la Dieseltonic (Dieseltonic x Dieseltonic). Ces génétiques ont fait de Jaime le seul Espagnol à avoir remporté deux fois la High Times Cup (2008 et 2013). La CBD Crew utilise souvent la Dulce Canna comme ingrédient principal de leurs créations.  

La Crew passe à une échelle plus riche en CBD (2009-2014)

En 2009, lors du Spannabis où il a découvert la haute teneur en CBD, Jaime décrit la nouveauté à Shantibaba pendant le dîner. C'est ainsi qu'a commencé la discussion pour créer la CBD Crew, une collaboration entre Resin Seeds et Mr Nice Seedbank avec l'objectif de développer de graines riches en CBD pour l'usage médical. Le but du projet était d'aider les personnes malades. Jusqu'à maintenant, ils ont à peine réussi à couvrir leurs frais car ils ont investi tout dans la recherche et le développement. Jusque là, la CBD Crew est passée par quatre étapes qu'on peut résumer ainsi:

2009. Croisement entre la Cannatonic et le mâle Afghan/Skunk de Shantibaba, en d'autres termes un taux de 1/1 x THC. Ils ont sélectionné un génotype qui exprimait le côté Indica (Z6) et un autre qui exprimait le côté Sativa (Z7). La version classique était un nouveau croisement Z6 et Z7 avec un mâle Afghan/Skunk, tandis que la version féminisée était un croisement Z6 et Z7 avec une Cannatonic comme mâle. Les résultats des tests ont montré que le CBD n'était pas présent dans toute la progéniture ce qui a interrompu cette ligne de travail. 

2010. Croisement entre Cannatonic et Dulce Canna, en d'autres termes un taux de 1/1 x CBD. Cela a donné de meilleurs résultats que l'hybride précédent avec certains spécimens qui montraient des taux très élevés de CBD mais sans garantir qu'il y a du CBD dans toute la progéniture. Cette ligne a donc également été interrompue.

2011-2012. Après une étude approfondie de la littérature scientifique, ils sont arrivés à la conclusion qu'il n'y avait qu'un moyen d'atteindre leur but, celui de croiser un génotype contenant du THC avec un autre génotype contenant du pur CBD. Ils ont commencé à croiser la Dulce Canna avec des variétés contenant seulement du THC et ont finalement obtenu les résultats recherchés. La CBD Crew a ainsi créé sa collection actuelle qui utilise la Dulce Canna pour le breeding: CBD Critical Mass, CBD Shark Shock, CBD Mango Haze, CBD Nordle, CBD Skunk Haze, CBD Yummy, CBD Sweet et Sour Widow, et CBD Medihaze. Pour la première fois dans l'histoire, une banque de semences a présenté une collection où toutes les progénitures des plantes présentent plus de 4% de CBD (avec des taux plus élevés de CBD que de THC), ce qui signifie que tous les spécimens peuvent être considérés comme riches en CBD. 

2013-2014. Avec un produit stable de qualité sur la table, d'autres banques de semences ont commencé à montrer de l'intérêt pour ces génétiques. Avec son désir de répandre la Vague CBD dans le reste du monde, la CBD est toujours restée ouverte à la collaboration avec différentes banques de semences excellentes comme Dutch Passion, Positronics, Medical Seeds, Royal Queen Seeds, Grass-O-Matic et Dinafem, Paradise Seeds, Eva Seeds et Barney’s Farm. Jaime a localisé un autre génotype contenant seulement du CBD dans un hybride Medihaze (Psychohaze x Dulce Canna); cette plante va être utilisée pour introduire du CBD dans des variétés Sativa, ce qui le rendra disponible aux côtés des terpènes des Sativa.

La CBD Wave à la portée du monde

Jaime a toujours été plus un cultivateur expérimenté qu'un publicitaire mais il a réussi à donner la poussée dont avait besoin la CBD Wave pour devenir internationale grâce à une campagne de publicité efficace et sa volonté de partager ses génétiques librement avec des associations de personnes malades et des projets médicaux partout dans le monde.

Dans son article de 2011, Jaime a fait remarquer que, grâce aux efforts de ses amis, “plusieurs paquets de Cannatonic ont atteint les Cannabis clubs médicaux au Canada, aux USA et un projet médical en Israël”. Jaime m'a confirmé cette déclaration quand je lui ai parlé au Resin Club: un grand nombre de ceux qui ont annoncé de nouvelles variétés riches en CBD en Israël, aux USA ou au Canada avaient au préalable reçu des graines de Cannatonic (ou de l'un de ses hybrides).

Un marketing mondial en 2012

En 2012, des centaines de milliers d'articles sont apparus partout dans le monde déclarant qu'un scientifique, Tikun Olam, avait développé un type de marijuana médicinale, en fait des plantes riches en CBD devenaient un événement mondial. Tikun Olam a donné à ces variétés des noms tels Avi-Dekel (16.3% CBD), Midnight (12.4% CBD9, El-Na (6.5% CBD) ou Rafael (18.6% CBD).

Jaime m'a expliqué que Tikun Olam avait reçu environ 300 graines de Z6 et Z7 féminisées par un ami commun. En d'autres termes, les premiers prototypes de la CBD Crew (laissés tombés plus tard). Jaime lui-même est allé en Israël en 2012 et a visité le dispensaire de Tikun Olam ainsi que ses cultures. Pendant sa visite, les seules plantes riches en CBD qu'il a vues étaient des sélections de phénotypes de Z6 et Z7, ce qui lui a été confirmé par les responsables de Tikun Olam. Jaime n'a vu aucun laboratoire ni installation scientifique, ni plantes mâles, femelles, ou inverties, ni des plantes femelles remplies de graines et aucun signe montrant que Tikun Olam avait des activités de breeding. 

Il a essayé de contacter Tikun Olam pour qu'il lui explique sa version de l'histoire et le travail qu'il a réalisé avec les graines de Z6 et Z7 qu'il avait reçues. J'ai parlé deux fois au directeur des relations publiques de Tikun Olam, Ma'ayan. D'après elle, les centaines de milliers d'articles disant que Tikun Olam avait découvert des variétés CBD étaient des “exagérations journalistiques”. Elle n'a donné aucune information sur l'origine des génétiques vantées dans les médias ni sur le processus de breeding. Je lui ai assuré que je voulais publier des informations exactes et non des exagérations sans fondements comme les autres journalistes. Elle m'a demandé de lui envoyer un email qu'elle transfèrerait au département technique qui est mieux à même de répondre à mes questions. Je lui ai envoyé un courrier avec les détails sur toute mon histoire mais après des semaines d'attente, je n'en ai plus jamais entendu parler.

Un source m'a également dit avoir demandé à Ma'ayan comment Tikun Olam pouvait déclarer avoir développé ces variétés alors qu'il n'a jamais fait de travail de breeding. La réponse fut la même, plutôt vague: “Des exagérations journalistiques”. Le discours de Tikun Olam à l'Expogrow de 2013 a également été très bref et dépourvu de toute information concernant le développement de ces génétiques.

Face à l'absence de coopération de la part de Tikun Olam, il fallait que je trouve d'autres sources pour démêler cette histoire. J'ai parlé à différentes personnes qui connaissaient les installations de Tikun Olam et y avaient travaillé. Tout colle avec les dire de Jaime: personne n'a jamais vu aucun signe de breeding dans les installations de Tikun Olam, tels que des frigo où sont conservés des lots de graines, ni mâles ou femelles inverties.  

Le medias déclarent que Tikun Olam a passé trois ans à développer ces graines. Mes sources affirment qu'en 2009, Tikun Olam cultivait à un niveau basique. En plus, la vente de graines de cannabis est interdite en Israël, contrairement à l'Espagne et on m'a dit qu'il n'y avait jamais eu d'experts génétiques à Tikun Olam.

La méthode scientifique

La publication d'une étude scientifique est la procédure habituelle quand une découverte est faite. Par exemple, un texte souvent utilisé dans le breeding CBD est “The Inheritance of Chemical Phenotype in Cannabis sativa L” (“L'héritage du phénotype chimique dans le Cannabis sativa L”). Cet article, une collaboration entre HorthaPharm B.V. et l'Instituto Sperimentale per le Colture Industriali, est écrit par Etienne P. M. de Meijer, Manuela Bagatta, Andrea Carboni, Paola Crucitti, V. M. Cristiana Moliterni, Paolo Ranalli et Giuseppe Mandolino. A l'aide de diagrammes détaillés, les auteurs expliquent quelles variétés sont utilisées pour leur étude, d'où elles viennent et les résultats qu'elles donnent, ainsi que des références bibliographiques. L'article a été envoyé à la Genetics Society of America le 23 avril 2002 qui a accepté de la publier le 16 octobre 2002. 

Selon la page espagnole de Wikipedia, “Un texte scientifique, c'est-à-dire, une publication ou une communication scientifique, est l'un des derniers stades de l'étude, juste avant les débats… La science se distingue des disciplines non scientifiques (comme l'alchimie par exemple) par les publications auxquelles les scientifiques s'engagent quand leur travail est fini. La pseudoscience, d'autre part, est principalement basée sur la promotion et les publications qui ne sont pas soumises à des contrôles scientifiques.”

Il n'existe aucune documentation scientifique sur le développement des variétés riches en CBD de Tikun Olam, ni d'info sur d'éventuels contrôles scientifiques. Seulement des milliers d'articles qui répètent la même litanie. Il n'y aucun détail sur les variétés utilisées pour le développement ni leurs origines, pas même le nom des scientifiques responsables de ce travail ou de références bibliographiques.

Des breeders clandestins de la CBD Wave comme Jimi et Jaime ne peuvent pas publier des études scientifiques mais tout le monde les connaît et leurs déclarations sont prouvées les unes après les autres: les coupes qu'ils ont remportées, les gens qui ont témoigné de leurs sélections, les photos de leurs locaux de cultures et des centaines d'analyses par chromatographies sur couche mince et en phase gazeuse. Tikun Olam n'a apporté aucune preuve pour confirmer ces déclarations. 

Je lance donc un appel aux journalistes du monde entier: ne vous laissez pas avoir par les campagnes de marketing et ne vous laissez pas accuser d'”exagérations”. Il est temps de vérifier les faits. Il est également temps pour les journalistes de demander des explications car Tikun Olam doit assumer sa responsabilité scientifique même s'il refuse de se soumettre à ses méthodes et principes éthiques. Des déclarations extraordinaires requièrent des preuves extraordinaires.

Les personnes malades ont le droit de savoir. 

Sur la page Facebook de Tikun Olam, un père désespéré écrit: “Bonjour, Je suis d'Espagne et je voudrais trouver de l'Avidekel ou quelque de chose de similaire pour ma fille. J'ai besoin d'une variété au taux élevé de CBD. Comment puis-je faire? Dois-je voyager jusque là?” Une autre réclamation est intéressante: “Tikun Olam semble être le seul endroit sur la planète à pouvoir fournir de l'Avidekel au monde entier, et ils ne répondent pas aux messages. Je ne comprends pas leur politique.” Tikun Olam le justifie ainsi: “Malheureusement, le gouvernement nous interdit d'envoyer toute partie de la plante. Nous espérons que cela va changer un jour, nous souhaitons sincèrement partager l'Avidekel avec le reste du monde.”

Le père de la fille réponde ceci plein d'espoir: “Pouvez-vous me dire SVP si je viens en Israël, est-ce que je pourrais y avoir de l'Avidekel?” Tikun Olam répond: “Uniquement si vous recevez un traitement comme touriste dans un hôpital local. Telle est la loi ici.” 

Un autre Espagnol répète une question déjà posée: “Mais peut-on acheter des graines en Israël?” Pas de réponse à ce jour. Une autre personne malade d'Espagne demande: “SVP, dites-moi où je peux acheter ces graines en Espagne… SVP, j'en ai besoin.” De nombreuses autres personnes malades demandent pour avoir des graines d'autres pays comme en France, au Royaume Uni ou aux USA.

S'il s'avère que Tikun Olam n'a que quelques graines de génotypes Z6 et Z7 et pas de graines, ils vont faire perdre un temps précieux à des personnes malades qui en ont un besoin urgent. Ces personnes doivent savoir qu'elles peuvent trouver un tas de variétés CBD partout dans les growshops. Pas besoin de voyager jusqu'en Israël pour avoir une copie de Z6 ou Z7 car la CBD Crew, les obtenteurs d'origine de ces deux variétés ont poursuivi leur travail et propose aujourd'hui de nombreuses variétés riches en CBD dans tous leurs génotypes. Les personnes malades ont le droit d'être informées; les priver de ces informations peut avoir de graves conséquences. 

Prochain arrêt, les Etats Unis d'Amérique

En septembre 2013, le Dr. Allen Frankel déclare sur le web: “Charlotte’s Web = ACDC en California = Autre variété 24:1 riche en CBD dans le monde”. Frankel déclare: “La Charlotte's Web a la même proportion CBD/THC de 24:1 que de nombreuses autres variétés, y compris l'Avidekel d'Israël. Celles-ci NE sont PAS développées. Elles représentent toutes les mêmes génétiques et se trouvent au hasard dans la nature. Toutes ces variétés, d'après ce que j'en sais, sont originaires de Resin Seeds d'Amsterdam et ont été appelées VARIETES CANNATONIC. Selon moi, elles devraient toutes être appelées Cannatonic 1:1, 2:1, 24:1, etc.” 

Jaime envoie des graines aux Etats Unis également et y a voyagé lui-même. Plusieurs clones élites y sont également apparus avec des taux de CBD très élevés. Les déclarations de Frankel sont-elles vraies? Vous le saurez dans le prochain épisode de la chronique de la CBD Wave.

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse