Les Pirates de High Seeds

L'Internet est une aubaine pour les cultivateurs du monde entier, surtout pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'aller en personne dans de vrais magasins pour les besoins de leur culture. L'époque où on allait faire un tour à Amsterdam et où on demandait à un ami de nous envoyer ou de nous ramener des trucs est révolue. Mais comme pour le reste du Net, le business des graines de cannabis est victime de la facilité avec laquelle ont peut voler et copier les idées. Le Net, semble-t-il, est un paradis pour les escrocs, les cyber-squatteurs et les pirates. Aujourd'hui, ce ne sont plus seulement Chanel, Prada et les marques connues de cigarettes qui sont contrefaites et piratées. Les noms et la propriété intellectuelle de variétés d'herbe célèbres sont de plus en plus souvent volés également – mais sans aucune protection légale pour légiférer le business. Soft Secrets a parlé à Simon, un obtenteur de semences de la vieille école et propriétaire de Serious Seeds qui détient des noms plusieurs fois récompensés comme la Bubblegum et l'AK 47, qui sont les plus touchées par cette grossière activité.

L'Internet est une aubaine pour les cultivateurs du monde entier, surtout pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'aller en personne dans de vrais magasins pour les besoins de leur culture. L'époque où on allait faire un tour à Amsterdam et où on demandait à un ami de nous envoyer ou de nous ramener des trucs est révolue. Mais comme pour le reste du Net, le business des graines de cannabis est victime de la facilité avec laquelle ont peut voler et copier les idées. Le Net, semble-t-il, est un paradis pour les escrocs, les cyber-squatteurs et les pirates. Aujourd'hui, ce ne sont plus seulement Chanel, Prada et les marques connues de cigarettes qui sont contrefaites et piratées. Les noms et la propriété intellectuelle de variétés d'herbe célèbres sont de plus en plus souvent volés également – mais sans aucune protection légale pour légiférer le business. Soft Secrets a parlé à Simon, un obtenteur de semences de la vieille école et propriétaire de Serious Seeds qui détient des noms plusieurs fois récompensés comme la Bubblegum et l'AK 47, qui sont les plus touchées par cette grossière activité.

Soft Secrets: Tu nous a parlé du vol des noms de variétés d'herbe.

Simon: Oui, cela peut paraître comme quelque chose d'insignifiant mais je ne pense pas que ça le soit. C'est très répandu. Si vous achetez vos graines sur Internet par le nom, très souvent, vous n'aurez pas ce que vous attendez. De nombreuses personnes essaient de parasiter la popularité de certains noms. Ils ont crée des sites web pirates, et parfois, ne vendent rien du tout. Les gens “achètent” quelque chose avec leur carte de crédit et ne reçoivent jamais rien. S'ils ont de la chance, ils auront de fausses graines et seulement s'ils ont beaucoup de chances, ils auront les vraies. C'est très répandu et il y a beaucoup sur le sujet dans les forums. C'est comme ça que j'en ai entendu parler.

Quand t'es-tu rendu compte de ce problème pour la première fois?

Avant de lancer mon propre business. J'étais alors cultivateur. C'était déjà l'époque de la Skunk et de la Northern Lights et à Amsterdam, certains magasins vendaient ces graines moins chères que les originales. Il y a des pirates depuis le début parce que c'est très lucratif et nous sommes actifs dans un domaine qui n'est pas vraiment protégé comme le sont les sociétés classiques. Elles peuvent intenter des procès et tout ça, mais dans notre business, nous sommes beaucoup plus limités, surtout quand on travaille internationalement. Les gens savent ça. Les cultivateurs sont des victimes potentielles, ils payent pour tous ces gens qui les parasitent. Je reçois régulièrement des emails de gens me disant: “J'ai acheté des graines d'AK dans ce magasin – est-ce que ce sont des vraies?” Parfois, elles le sont et parfois pas. Serious Seeds a sur son site la liste des revendeurs officiels qui vendent les vraies graines. Nous le garantissons. Les gens peuvent demander si tel ou tel magasin est sur la liste ou pas.
Il est également arrivé que des sociétés copient même l'emballage, jusqu'au moindre détail, pour vendre des graines comme les vraies. Serious Seeds est la seule société à ma connaissance qui numérote chaque paquet de graines. Nous gardons une base de donnée de tout ça. C'est seulement à cause de ce problème.
Nous sommes également la seule société qui garantit ses graines – pour protéger le client. Si vous achetez des graines et que cela se passe mal – même si vous merdez vous-mêmes – nous vous donnons de nouvelles graines. Nous voulons que nos clients aient de bonnes expériences avec nos graines et nous allons très loin avec notre service clientèle.

Combien est-ce que les pirates se font en général avec des graines volées? De combien les graines génériques sont-elles moins chères comparé à vos AK 47 d'origine?

L'AK-47 n'est pas la graine la plus chère mais ce n'est pas non plus une bon marché. C'est une sorte de “classe moyenne supérieure”, disons. C'est 80 euros pour 11 graines et ça suffit pour motiver les pirates à les contrefaire.

Et avec très peu de risque pour eux de se faire attraper.

Très peu, oui.

Est-ce que tu aimerais voir ou conseillerais-tu à d'autres sociétés d'être aussi prudentes que Serious, et de documenter et d'étiqueter leurs variétés? De copier ce que vous faites?

Tu peux voir que l'intérêt principal des sociétés établies est toujours de faire de l'argent. Le fait que personne ne fait ça pointe dans cette direction. Personne d'autre ne le fait, et je ne suis pas ici pour conseiller d'autres sociétés. Nous l'avons fait dès le premier jour. J'ai commencé à vendre des tubes de graines et aujourd'hui, presque tout le monde le fait, surtout les sociétés espagnoles. Tu vois qu'ils reprennent les bonnes idées mais pas la marque en entier. C'est beaucoup de travail tout ça: vérifier les numéros, recevoir les doléances. L'idée générale est de juste vendre puis s'en laver les mains. Je ne sais pas exactement comment les autres sociétés gèrent les plaintes.

Est-ce que les sites web indépendants où les cultivateurs peuvent discuter entre eux au sujet de graines et de revendeurs sont honnêtes? Quels sont les sites véreux?

J'ai vu de tels sites mais je ne me souviens plus où. Il y a également des Listes Noires mais je ne vais pas souvent sur les forums et je ne peux pas l'affirmer.
Je vais te donner un exemple: Ontaria Seed Bank, OSB – un shop canadien. Il opère depuis quelques années et dispose de toute la page du dos du High Times pour sa pub. Il vendait de nos Serious Seeds. Jusqu'au jour où nous avons reçu des plaintes de clients très semblables les unes aux autres. D'après le type de plainte, il était clair que ce n'était pas du Serious Seeds qu'ils recevaient. L'emballage ressemblait très fort au mien mais pas complètement. J'ai donc appelé le shop et parlé au propriétaire: “Hé mon gras, je reçois des plaintes ici et ce n'est pas du Serious Seeds qu'ils ont reçu de toi; de toute évidence, tu vends des graines comme si c'était des Serious”. Il n'a pas essayé de le nier.
D'après lui, il ne faisait rien de mal. Il a vendu nos graines pendant un certain temps et maintenant, il vend ses propres graines comme si c'était des Serious. Son premier argument était de dire qu'il devait lui-même gérer ces plaintes et blablabla. En gras: “De quoi tu te mêles? S'ils se plaignent, c'est moi qui dois m'en occuper”. Je lui dis: “Non, tu te fais de l'argent en salissant notre réputation; ils viennent pour acheter nos graines, pas des copies.” Il pensait pouvoir faire ça sans problème, et le fait toujours. Par des clients, je sais qu'il fait ça également avec d'autres sociétés. Ça peut aller jusque là.

Je suppose que quand le commerce des graines était principalement confiné à Amsterdam et la Hollande, tu pouvais encore faire ton enquête avec tes réseaux personnels pour trouver ce qui se passait, mais avec l'Internet, c'est quasi impossible.

J'ai découvert il y a quelques mois qu'aujourd'hui… ce business commence aussi à toucher de petites semenceries comme Sensi Seeds, etc. Ce sont maintenant de grosses sociétés espagnoles qui cultivent des quantités énormes de graines et vendent à tout le monde. Il y a donc aujourd'hui des coffee et des grow shops qui les vendent sous leur propre nom. Plusieurs coffeeshops à Amsterdam commencent à vendre des graines sous leur propre nom mais elles viennent toutes de gros producteurs et devine quoi? Ils ont commencé à vendre des graines sous les noms de Serious à l'origine: des noms célèbres comme Bubblegum, Chronic, …

Ils chipent vos noms et les collent sur leurs propres graines?

Oui. Les coffee shops qui leur achètent ne savent rien de ce problème; ils ne sont pas dans ce business et ne connaissent rien de mieux. On leur propose des graines sous ces noms et ils les achètent pour les revendre. Heureusement, je m'en suis rendu compte très vite et comme ils ne cherchaient pas intentionnellement à nuire à Serious Seeds, ils ont accepté d'arrêter d'utiliser nos noms. Il faut donc rester vigilant, même à Amsterdam. Si ça arrive en Hollande, imagine internationalement.
Une société d'Amsterdam – Spliff, vient de commencer à vendre de la Bubblegum et de l'AK-47 comme si c'était tout à fait normal. Nirvana a vendu de l'AK-47 jusqu'à ce que je le vois lors d'une Cannabis Cup il y a quelques années et que je leur ai dit “Putain, c'est quoi ça? Vous utilisez mon nom, arrêtez ça tout de suite.” Ils ont finalement compris mon point de vue.
Ce qui est difficile, c'est de voir des gens qui n'ont pas levé un petit doigt pour faire des graines eux-mêmes, qui ne savent pas combien de temps ça prend, et qui commencent à vendre des graines sous le nom de quelqu'un d'autre. Ils ne comprennent pas le problème. Nirvana a promis de changer le nom et l'a fait – pour AK-48!

Les variations dans les noms sont courantes dans le secteur.

AK-47 est probablement le nom le plus copié dans le secteur. Ça veut dire que quand moi je paie pour une pub dans une brochure ou un guide, juste à côté de mon annonce se trouvent une AK-48, une Jack 47, une Kaya 47, Oké 47, Olé 47, AK 74, pour n'en citer que quelques uns. Toutes des copies de l'AK 47 d'origine. Elles ont l'air d'être toutes les mêmes dans ces brochures mais pour moi, ce sont des copies qui n'atteignent pas l'originale. Quand tu les vois sur papier les unes à côté des autres, on dirait qu'elles sont toutes dans la même ligue. Surtout quand tu n'as que le nom et la durée de floraison, et que tu ne peux pas citer tous les prix remportés par la variété. Y prendre part dans ces conditions est dégradant pour la variété d'origine et pour ma société.

Qu'est-ce que les cultivateurs doivent faire pour sauvegarder leur choix de graines?

Le mieux, c'est de vérifier quelle société a créé les graines. Contrairement au nom des graines, ceux-ci sont rarement copiés. Comme je l'ai dis, j'ai réussi à faire changer les noms des graines de Nirvana, de White Label et d'autres mais il reste encore beaucoup de sociétés qui vendent de l'AK-47. Après mon intervention, ils ont changé le nom pour quelque de proche à AK-47, ce qui est bien. Mais je pense que le gars qui fume de l'AK-47 avec son pote, quand il décide que c'est ça qu'il veut et va au magasin, ne doit pas être embrouillé avec tous ces noms qui sont les mêmes ou quasi et fini par ne avoir ce qu'il veut. Si quelque chose vous fait penser à l'AK-47, alors c'est OK selon moi. Il y a des graines qui s'appellent OK-57, Armageddon 47 et Jack 47. Comme ça, c'est clair qu'il s'agit de dérivé de l'AK-47 et il n'y a pas de danger de confusion avec l'originale. Du moins, j'espère.

Je suppose que la solution serait de faire comme aux Etats Unis où on commence à traiter l'industrie du cannabis comme une simple branche de l'industrie agricole avec une documentation complète des graines au consommateur.

Oui, c'est en route mais il faut payer cher pour une telle protection. Mon nom est protégé dans le benelux. Il y a déjà eu des procès à cause des noms mais dans les tribunaux européens, ils se retiennent d'éclater de rire. Ils trouvent ça marrant. Mais qu'elle est la différence entre ça et Mr Heineken ou une marque de cigarettes? Je vais vous dire quelle est la différence: nous travaillons avec un produit relax, non toxique, alors qu'eux vendent des drogues dangereuses – mais la leur est légale et la nôtre pas. Ce n'est qu'une question d'argent. Tout ce que nous pouvons faire est de protéger nos intérêts et notre nom comme nous le pouvons.
On voit aussi des gens qui lancent un site et commencent à vendre des graines puis, trois mois après, tout est fermé et ils recommencent autre chose. Ils sont encore plus durs à repérer.
Un autre exemple: Paradise Seeds m'ont contacté – non, je les ai contacté, il y a quelques années. Leur site s'appelle paradiseseeds.com et quelqu'un d'autre a appelé son site paradiseseeds.nl. Ils se ressemblent très fort et le faux site attire l'attention loin du site d'origine. Ils vendent bien entendu des graines et sont enregistrés au Canada. Mais il est très difficile de découvrir qui est derrière. Le consommateur ne doit pas seulement regarder le nom mais également la société qui le produit. Si les deux correspondent, et que vous pouvez aussi voir l'emballage, les chances d'être dans le bon sont plus grandes. Regardez également sur le site de la société pour voir s'il s'agit d'un shop officiel. Il faut vérifier tous ces points pour augmenter les chances de succès; ne vous contentez pas du nom.

Woaw, il y a un tas de choses à dire sur le sujet.

C'est le cas. On ne va pas se plaindre tout le temps mais il est de notre responsabilité d'en informer les clients parce que ce sont eux qui en payent les frais au final et ils doivent savoir ce qui se passe avant d'acheter leurs graines.

Voilà qui est fait, Caveat Emptor – que les acheteurs soient vigilants.

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse