La Nouvelle-Zélande va t-elle voter pour la légalisation du cannabis ?

Les Néo-Zélandais doivent voter demain pour ou contre la légalisation du cannabis récréatif. Le référendum prévu initialement le 19 septembre a été reporté à cause de la crise du Covid. Des referendums ont déjà eu lieu dans plusieurs états américains mais c’est la première fois qu’un pays organise un vote sur la légalisation du cannabis. Les derniers sondages montrent que les citoyens néo-zélandais restent partagés sur le sujet et le suspens reste entier.

Le Parti des Verts, favorable à la légalisation, fait partie de la coalition dirigée par la première ministre Jacinda Ardern arrivée au pouvoir en 2017. L’accord gouvernemental avec les Verts prévoyait que ce référendum sur la légalisation devait être organisé. Ce 17 octobre, les Néo-Zélandais devront donc voter pour les élections législatives et pour des referendums sur l’euthanasie et sur la légalisation du cannabis.

Le dernier sondage, réalisé entre le 22 septembre et le 5 octobre par l’institut UMR Research sur un échantillon de 1129 personne,s donne 4 points d’avance pour le oui : 49 ¨pour, 45 % contre et 6 % d’indécis. Mais les résultats d’un autre sondage réalisé par 1 News Colmar Brunton entre le 17 et le 21 septembre sur un échantillon de 1008 personnes sont totalement différents : 35 % pour, 53 % contre et 11 % d’indécis, soit 18 points d’avance pour le non.

Le cannabis thérapeutique étant déjà autorisé en Nouvelle Zélande ; le referendum concerne uniquement le cannabis récréatif. Le nouveau projet de loi prévoit que la vente de cannabis sera autorisé uniquement pour les personnes âgées de 20 ans et plus. Le taux de THC devra être limité. La quantité de cannabis maximum est fixée à 14 grammes par personne, que ce soit pour l’achat ou pour le transport. Le cannabis ne sera pas vendu en ligne mais uniquement dans des magasins physiques. L’autoproduction sera autorisée avec un maximum de deux plants par personne. Une nouvelle autorité administre sera chargée de distribuer des licences pour la production, l’importation et la distribution du cannabis.

Le referendum aura donc lieu le samedi 17 octobre. Cette date est déjà connu dans l’histoire du cannabis car c’est le 17 octobre 2017 que les ventes de cannabis légal ont commencé au Canada.. Les canadiens n’ont pas obtenu la légalisation grâce à un referendum. La mesure faisait partie du programme du premier ministre Justin Trudeau et a donc été appliquée directement sans passer par un referendum comme en Nouvelle-Zélande

A cause de la crise du Covid, le débat sur la légalisation du cannabis a été relégué au second plan et a peu intéressé les Néo-Zélandais. Il s’agit d’un referendum non contraignant et le projet de loi devra ensuite être validé par un vote de la Chambre de représentants. En cas de victoire du Parti National, les résultats du référendum pourraient ne pas être pris en compte. Les résultats préliminaires seront annoncés le 30 octobre et les résultats définitifs, le 6 novembre.

Texte et photo : Olivier F

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.