USA : pourquoi légaliser la marijuana et autoriser l’autoculture ?

Votre État devrait-il légaliser la marijuana et permettre aux citoyens de cultiver eux mêmes leurs plantes de cannabis à la maison ? Pesons le pour et le contre.

Ces dernières années, de nombreux États ont légalisé la marijuana à des fins médicales, récréatives ou les deux. Néanmoins, la possession, la vente ou l’utilisation récréative de cannabis est considérée comme une infraction fédérale et pénale dans d’autres États.

Les opposants à la légalisation de la marijuana estiment que légaliser la marijuana et permettre aux gens de cultiver chez eux encouragera la consommation de drogues illégales chez les adolescents. Les critiques craignent également que la légalisation n’entraîne un pic de problèmes médicaux, d’accidents de la route ou de décès.

Un autre argument est que la marijuana est physiquement et psychologiquement nocive pour les utilisateurs, donc sa consommation devrait être strictement interdite. En savoir plus sur quelques faits de base sur la marijuana ici.

Les avantages de la légalisation de la marijuana

La légalisation de la marijuana peut stimuler l’économie

L’industrie américaine de la marijuana pourrait augmenter ses revenus à l’échelle nationale jusqu’à 24 milliards de dollars d’ici 2025 si les États procédaient à la légalisation complète de la marijuana.

Selon l’organisation caritative publique à but non lucratif ProCon.org, pour chaque dollar investi dans l’industrie de la marijuana, entre 2,13 $ et 2,40 $ d’activité économique peut être générée. Si les États américains légalisaient la marijuana, cela pourrait renforcer divers secteurs, notamment le tourisme, la banque et le commerce, l’alimentation et les produits de base, l’immobilier, la construction et les transports.

La légalisation de la marijuana peut réduire sa consommation chez les adolescents

Selon les chercheurs, la consommation de marijuana chez les adolescents américains a diminué, dans le cadre d’une tendance croissante à la consommation parmi les populations adultes après la légalisation dans davantage d’États américains.

Certains des chiffres ci-dessous parlent d’eux-mêmes:

  • La consommation de marijuana chez les élèves de huitième année dans l’État de Washington est passée de 9,8% à 7,3% en 2014/2012 après la légalisation.
  • Une étude menée par les Centers for Disease Control (CDC) a montré que la consommation de marijuana est passée de 15,8% en 2002 à 13,1% en 2014, chez les enfants américains âgés de 12 à 17 ans.
  • Selon l’Enquête nationale sur l’usage et la sécurité des substances, la consommation de marijuana chez les adolescents du Colorado âgés de 12 à 17 a duminué de de près de 12 pour cent en seulement deux ans. Autrement dit, immédiatement après la légalisation de l’usage pour les adultes.

Si la marijuana est légale, les accidents mortels de la circulation peuvent en fait diminuer

Dans les États qui autorisent la marijuana à des fins médicales, les décès sur la route ont chuté de 11% en moyenne.

À Washington et au Colorado, les condamnations pour conduite sous l’influence ont diminué. Benjamin Hansen, professeur d’économie à l’Université Eugene de l’Oregon, qui a étudié la relation entre la légalisation de la marijuana à des fins médicales et les décès dus au trafic, a déclaré à Reuters que «la sécurité publique ne diminue pas avec un accès accru à la marijuana, mais s’améliore.»

Les rapports montrent que les conducteurs affectés par la marijuana semblaient être plus vigilants et prenaient moins de risques que les conducteurs ivres. Ils ont fait moins de changements de voie et ont roulé à une vitesse inférieure.

De « légaliser la marijuana » à une sécurité et une santé publiques accrues

Les clients qui achètent de la marijuana dans la rue n’ont aucun moyen de savoir que la moisissure, les champignons, les pesticides ou d’autres substances toxiques peuvent contaminer ce qu’ils ingèrent.

Une fois que la marijuana est légale et que les États autorisent la culture des plantes de cannabis, le gouvernement peut faire des tests en laboratoire et adopter une législation pour s’assurer que le cannabis vendu est exempt de toxines. Par exemple, la loi de Washington inclut les alertes sanitaires concernant le cannabis, le contrôle de la qualité, l’étiquetage de la concentration de THC et d’autres réglementations essentielles pour la consommation de cannabis.

Ainsi, les pépites réglementées signifient en effet des pépites plus saines, meilleures pour les poumons des consommateurs et généralement plus sûres pour toutes les personnes qui apprécient la consommation.

Sur ce lien vous pouvez vous familiariser avec certaines des meilleures variétés de cannabis sélectionnées l’année dernière.

La légalisation de la marijuana décourage les échanges illégaux

Le commerce illégal de marijuana a été à plusieurs reprises associé aux cartels de la drogue et aux gangs de rue.

Cependant, les données de la patrouille frontalière américaine indiquent que les raids de marijuana ont diminué. Récemment, les raids ont été à leur taux le plus bas, ce qui suggère que la culture domestique légale réduit la demande de marijuana illégale.

Les sources illégales comprennent les pays voisins des États-Unis. Un producteur de cannabis mexicain aurait déclaré à NPR: « Si les États-Unis veulent légaliser la marijuana, cela nous poussera vers le bas »

Selon l’American Civil Liberties Union (ACLU), la légalisation au Colorado et à Washington aurait coûté aux cartels mexicains de la drogue une perte de revenus estimée à 2,7 milliards de dollars.

L’interdiction de la marijuana peut mettre en évidence une disparité raciale

Les statistiques suggèrent qu’il existe des différences significatives dans la manière dont les lois sur les drogues concernent les personnes de races différentes.

Bien qu’il n’y ait pas de différence significative dans les taux d’usagers de drogues parmi les différents groupes raciaux aux États-Unis, les Afro-Américains sont encore 3,73 fois plus susceptibles d’être arrêtés pour possession de marijuana, rapporte l’ACLU. Les données de l’ACLU se réfèrent à la période comprise entre 2001 et 2010.

Les données de l’ACLU révèlent en outre que dans l’Iowa, D.C., le Minnesota et l’Illinois, les Afro-Américains sont 7,5 à 8,5 fois plus susceptibles d’être arrêtés pour possession de marijuana que les Américains de race blanche.

À New York en 2016, 15,8% des cas de possession d’herbe impliquant des Américains d’origine caucasienne se sont soldés par des condamnations. Un chiffre qui contraste avec les 32,3% de cas impliquant des Afro-Américains ou 30% des cas impliquant des Hispaniques américains qui se sont également soldés par des condamnations.

Les taux de criminalité baissent une fois que vous avez légalisé la marijuana

Des études montrent que les dispensaires de marijuana à des fins médicales ont minimisé la criminalité dans leurs communautés en raison d’une présence accrue de la police et d’un plus grand nombre de personnes se promenant dans la région.

En outre, les preuves indiquent que les gens boivent moins et que les ventes d’alcool diminuent dans les pays où la marijuana est légalisée. L’abus et la violence liés à l’alcool sont dix fois plus élevés que ceux liés à la marijuana. De plus, les drogues illicites sont un facteur dans environ 40% des crimes violents.

Un passage de la consommation d’alcool à la consommation de cannabis minimiserait les crimes liés à l’alcool tels que la violence conjugale et les voies de fait.

Les crimes violents à Washington ont chuté dans les années suivant la légalisation, selon les statistiques sur la criminalité du FBI. S’il y avait 295,6 infractions violentes enregistrées pour 100 000 citoyens de Washington en 2011, le chiffre est tombé à 284,4 crimes violents pour 100 000 personnes en 2015.

La légalisation de la marijuana peut aider à économiser des fonds gouvernementaux

La mise en œuvre de lois contre la marijauana coûte cher, car cela nécessite des ressources policières supplémentaires, ainsi que des travaux de laboratoire supplémentaires pour déterminer que la substance est vraiment de la marijauana.

Arrêter des individus pour possession de marijuana coûte aux États-Unis des milliards de dollars chaque année. Ces coûts comprennent les dépenses liées à la police, à l’administration, au droit et aux corrections.

Confiner les personnes condamnées à la prison à cause du cannabis chaque année coûte aux États-Unis environ 600 millions de dollars supplémentaires. L’économiste de Harvard Jeffrey Miron prédit que la légalisation de la marijuana pourrait permettre d’économiser entre 7,7 et 13,7 milliards de dollars par an.

Enfin, au lieu d’arrêter des personnes pour la marijuana, les policiers peuvent avoir plus de temps pour se concentrer sur des crimes graves comme le viol, les agressions et le meurtre. De plus, ils disposeront de plus de ressources.

Par exemple, la légalisation de la marijuana à Washington a contribué à accroître considérablement les ressources destinées aux forces de l’ordre, les arrestations pour possession de marijuana étant tombées de 5 531 l’année précédant la légalisation à 120 l’année suivante. C’est-à-dire 2013, la première année complète après l’adoption de l’Initiative de Washington 502 (I-502) sur la réforme de la marijuana.

Légaliser la marijuana et autoriser la culture à domicile des plantes de cannabis

La légalisation de la marijuana pourrait faire gagner plusieurs milliards de dollars supplémentaires au Etats. Cela créera des centaines de milliers de nouveaux emplois, libérera les moyens de répression et inversera les vastes inégalités raciales dans la politique en matière de drogues.

Si les États légalisent la marijuana et autorisent la culture de plantes de cannabis, cela peut minimiser la criminalité de rue et retirer les profits des cartels de la drogue. Tout cela peut arriver tout en rendant l’utilisation de la marijuana sûre en imposant une surveillance, un étiquetage et un emballage à l’épreuve des enfants.

Les partisans de la légalisation affirment que la marijuana est beaucoup moins dangereuse que l’alcool, et s’ils le désirent, les adultes devraient avoir le droit d’en consommer.

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.