Un manifeste pour le chanvre signé par plus de 300 personnalités

Dernière mise à jour
Plus de 300 personnalités ont signé un manifeste pour le chanvre publié à l’initiative du Syndicat professionnel du chanvre. Pour sortir de la crise, le Syndicat pense que le chanvre a sa place dans le plan de relance.

La culture du chanvre serait-elle la solution pour sortir de la crise ? « Agriculteurs, entrepreneurs, acteurs du secteur, nous voulons défendre le retour de la culture du chanvre, une plante comme les autres. » Nous ne parlons pas ici de cannabis thérapeutique et récréatif. Le chanvre est une plante écologique, une ressource renouvelable, traditionnellement cultivée pour ses graines et pour sa fibre, utilisés dans les secteurs du textile, de la construction et de l’alimentation. Mais une nouvelle filière permettrait de fortement valoriser la plante : celle de la fleur de chanvre, d’où est extraite le cannabinoïde CBD, utilisé dans le secteur du « bien-être ».

En France, les chanvriers peuvent cultiver uniquement les variétés autorisés par la Communauté européenne qui contiennent moins de 0,2 % de THC. Les fleurs ne devraient pas être commercialisées et devraient théoriquement être jetées. Même si la loi ne les interdit pas formellement, les fleurs de chanvre, contrairement à d’autres parties de la plante, ne sont pas incluses dans les filières autorisées. C’est pour cette raison que les produits à base de CBD ou « cannabis light », comme les fleurs, les huiles ou les e liquides, pourtant autorisés à la vente, sont pour la plupart du temps, importés de l’étranger. L’enjeu pour les professionnels du secteur est donc de pouvoir obtenir l’autorisation de commercialiser les fleurs de chanvre, de façon à pouvoir tirer plus de profit de leur culture : « La valorisation de la fleur de chanvre permet d’entrevoir de nouvelles sources de revenus à nos agriculteurs et créer de nouvelles filières et de nouveaux emplois. »

Nous vivons actuellement en France, une crise sanitaire, économique et écologique. Selon le Syndicat, le retour du chanvre pourrait résoudre un certain nombre de problèmes : « Notre passé est riche de solutions aux grands défis à venir, transition écologique, souveraineté alimentaire, redynamisation des territoires ruraux : nous devons réhabiliter la culture historique du chanvre en France. » Le Syndicat professionnel du chanvre compte déjà une centaine d’adhérents.

Le Manifeste a été signé par plus de 300 personnalités : auteurs, journalistes, artistes, militants, avocats, politiques et chefs d’entreprises. Yann Arthus Bertrand, Arnaud Montebourg, Elsa Wolinski, Pierre Desbrosses, Pablo Servigne, Jean Paul Besset font partie des signataires. Il s’agit donc bien de chanvre légal et non psychoactif car Arnaud Montebourg, l’ancien ministre de François Hollande, a toujours été totalement opposé à la légalisation du cannabis.

Téléchargez le Manifeste pour le chanvre

Olivier F

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.