Canada : J-2 avant la légalisation

Il ne reste plus que deux jours avant la légalisation du cannabis au Canada. Le mercredi 17 octobre 2018 restera une date importante dans l’histoire du cannabis. Après l’Uruguay, le Canada est le deuxième pays dans le monde et le premier du G7 à légaliser totalement le cannabis thérapeutique et récréatif.
La légalisation du cannabis faisait partie du programme du premier ministre Justin Trudeau, élu en 2015, et devait être mise en place au début de l’été mais a finalement été retardée. Après plusieurs années d’attente, la légalisation arrive enfin au Canada.
Le Canada est divisé en 10 provinces et 3 territoires qui ont mis en place leur propre système de distribution. Certains territoires ou provinces confieront la distribution seulement à des magasins privés, d’autres seulement à des magasins publics et certains ont opté pour un système hybride (magasins publics et privés). La légalisation a pris du retard dans certaines provinces ou un seul magasin sera ouvert à la date du 17 octobre.
L’age minimum pour consommer du cannabis sera de 18 ou 19 ans. Il sera également possible d’acheter du cannabis en ligne dans les provinces et dans les territoires Dans la plupart des provinces, la possession de cannabis sera limitée à 30 grammes et il sera possible de cultiver un maximum de 4 plants à domicile. Dans les lieux publics, la consommation de cannabis sera soumise aux mêmes restrictions que la consommation de tabac.
Le cannabis sera vendu sous forme de marijuana, haschisch, joints pré roulés ou edibles. La marijuana sera vendue entre 6 et 10 dollars canadiens par gramme. La production du cannabis a été confiée à des grosses entreprises du secteur, dont certaines sont cotées en Bouse, au détriment des petits producteurs. Le gouvernement fédéral prélèvera une taxe de 10% du prix du prix de vente (limitée à un dollar canadien par gramme de marijuana) qui sera en partie reversée aux province. Chaque province ou territoire pourra instaurer des taxes supplémentaires.
Au Québec, la principale province francophone, la légalisation s’accompagne de restrictions supplémentaires. Paradoxalement, la légalisation pourrait accentuer la répression et la discrimination des consommateurs. Des voix s’élèvent pour s’opposer à cette légalisation mise en place par Justin Trudeau et le Parti Libéral. C’est le cas du Bloc Pot, le parti pro cannabis québécois, fondé en 1998. « Le Bloc Pot ne veut pas cautionner cet écran de fumée dans lequel le gouvernement québécois nous maintient et qui cache finalement une criminalisation plus insidieuse où davantage d’amateurs seront pénalisés. » nous explique le Bloc Pot dans un communiqué de presse.
https://blocpot.qc.ca/

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse