Un French Grower aux USA – Californie : Incendies meurtriers

La Californie est en sécheresse depuis plus de dix ans, quand finalement, debut d’année 2017: Le déluge ! L’état n’avait pas connu de telles précipitations depuis plus 120 ans.
Pendant 3 mois, entre octobre 2016 et février 2017, la Californie enregistrât une moyenne de 71 cm d’eau, cela n’était pas arrivé depuis 1895 ! Ajoutez à ça 9 mois de soleil et vous obtenez un printemps et un été sublimement fleurit et verdoyant. Enfin, pas seulement car à l’automne, cela crée énormément de broussailles très sèches qui n’attendent qu’une excuse pour s’embraser.
Et si le vent s’y met vous obtenez un gigantesque désastre qui détruit maisons, vignobles, jardin, fermes y compris exploitation de cannabis mais plus tragiquement encore, des vies humaines et animales.
Un French Grower aux USA - Californie : Incendies meurtriers
Voici ce qu’il était de l’automne le plus désastreux que les californiens n’aient jamais vécu. Octobre 2017 Les feux de forêt meurtriers dans le nord de la Californie brûlent des fermes de marijuana dans le fameux Triangle d’émeraude.
Les incendies ont détruit un bon nombre d’exploitation dans le comté de Mendocino juste avant la récolte et les ventes récréatives légales commencent en Californie.
Drayton, porte-parole de la California Cannabis Industry Association, a mentionné que plus de 15000 fermes on été réduites en cendres.
Les exploitants qui perdent leurs récoltes ont vraiment très peu de répit. “Personne n’a d’assurance”, a déclaré Nikki Lastreto, secrétaire de la Mendocino Cannabis Industry Association. « Les cultivateurs ont une assurance sur leur maison, mais pas sur leur récolte. »
En effetn les cultivateurs de cannabis ne peuvent pas assurer leurs exploitation tout simplement parce que la loi fédérale interdit purement et simplement la marijuana, ce qui signifie que les institutions financières ne peuvent s’en approcher.
Derek Peterson, PDG de Terra Tech, qui cultive et vend en Californie, estime que les investisseurs dépensent généralement plus de 5 millions de dollars dans leurs installations et les agriculteurs jusqu’à 3 millions de dollars pour cultiver les plantes eux-même.
Si leurs installations brûlent, beaucoup de ces personnes ne pourront pas obtenir un allégement économique personnel à partir d’une réclamation leur compagnie d’assurance, Il n’y a pas de mécanisme de recouvrement pour rembourser leur perte, c’est un risque énorme pour ces personnes.
La dévastation a été bien plus importante que ce que quiconque pensait. Lastreto, co-fondatrice du cultivateur Swami Select, a déclaré connaître plusieurs personnes ayant déjà perdu leur ferme. Ceux qui n’ont pas tout perdu ont du récolté plus tôt afin que les récoltes ne soient pas brûlées ou contaminées par la fumée et les cendres. “Beaucoup de plantes ont été perdues dans l’incendie, en particulier dans le comté de Sonoma et celui de Mendocino”, a-t-elle dit.
Les 22 incendies de forêt qui ont sévis en Californie ont fait 23 morts, des centaines de disparus et brûlé 170000 acres de terres (69000Hectares) ainsi que des milliers de maisons et d’entreprises. Les incendies de forêt saisonniers ont empiré en Californie ces dernières années, et ce n’est pas la première ni la dernière fois que les fermes cannabiques partent en fumée.
On notera toutefois, que le Service Forestier Américain, à quand même déployé 1500 pompiers sur toute la Californie.et cela malgré le fait que des fermes de culture soient situées sur la terre fédérale et donc illégales.
Le gouverneur Jerry Brown à du déclaré l’état d’urgence dans huit comtés, y compris les comtés viticoles de Napa, Sonoma et Mendocino. Cela coïncide avec une partie du Triangle d’Émeraude, qui comprend Mendocino mais aussi les comtés de Trinity et Humboldt, qui sont largement épargnés par les incendies.
L’état de Californie comprend tellement de fermes qu’il est toutefois peu probable que les incendies aient un impact significatif sur l’offre globale de l’Etat lorsque le commerce de détail s’ouvrira, a déclaré Peterson.
La marijuana médicale est légale en Californie depuis 1996, et la marijuana récréative a été approuvée par référendum en 2016. Le marché de détail de la marijuana récréative a ouvert ses portes en janvier 2018. Tout s’est bien déroulé jusqu’à présent mais les dernières déclarations de Jeff Sessions, l’équivalent du ministre de l’intérieur aux USA, qui s’oppose à la légalisation du cannabis récréatif créent certaine incertitude sur l’avenir du secteur de la marijuana en Californie et dasn les autres états concernés.
Selon New Frontier, les ventes ont totalisé 2,8 milliards de dollars l’an dernier, seulement avec la marijuana médicale. Les ventes récréatives pourraient augmenter les revenus au-delà de 6,5 milliards de dollars d’ici 2020.
Retrouvez moi sur Instagram : @BotafarmGenetics
par Dr.W

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.