Croisements d'hybrides de cannabis

Par Tony, Dutch Passion

Breeding sélectif et sélection artificielle

Un breeder a parfois un but spécifique quand il fait des croisements de cannabis. La recherche de certains traits spécifiques demande un processus collectivement appelé breeding sélectif et occasionnellement, sélection artificielle. Il s’agit de sélectionner des parents pour une qualité particulière, comme un arôme fruité, un goût appétissant ou de grosses têtes. En croisant des variétés parentes avec des génétiques pour obtenir un trait similaire, on augmente les chances que leur descendance partage ces caractéristiques. Avec le breeding sélectif, il y a d’autres trucs et astuces que les breeders peuvent utiliser pour augmenter la consistance et la similarité génétique des graines. Par exemple, une plante peut être rétrocroisée avec un parent ou un grand parent pour augmenter les chances de voir s’exprimer une caractéristique en particulier sur la descendance. Le rétrocroisement est un outil puissant mais qui doit être utilisé correctement. S’il est mal appliqué (‘trop consanguin’), il peut stabiliser les mauvaises propriétés.

Croisement hybride F1

A d’autres moments, un breeder peut avoir envie d’essayer quelque chose de diffèrent et croiser deux variétés différentes et génétiquement variées. C’est une philosophie assez différente du breeding sélectif. Pour un croisement hybride, on prend deux pôles génétiques séparés et on les mélange en espérant produire quelque chose de meilleur que chacun des parents. Les résultats peuvent être surprenants ou décevants. Comme pour beaucoup de choses dans la vie, les efforts et la persévérance peuvent être récompensés mais ce n’est pas garanti. Quand on croise deux cultivars de cannabis différents, on n’obtient pas immédiatement un mélange 50/50 des génétiques. Cela peut demander beaucoup de travail pour affiner les réglages. Mais un des grands avantages dans la création d’un hybride est que cela peut considérablement améliorer la forme et la rapidité, mieux que pour chaque parent. Ce processus s’appelle Hétérosis et est très souvent utilisé par des breeders pour des cultures traditionnelles comme celles de Maize. Ce phénomène est également appelé “amélioration par croisement éloigné” (outbreeding) mais la plupart des cultivateurs de cannabis sont plus familiers avec le terme de “vigueur hybride” qui est l’autre terminologie de Hétérosis. Si les traits de l’hybride sont renforcés par le résultat de la combinaison des différentes contributions génétiques venant des variétés parentes, c’est qu’on est face à une vigueur hybride. Les breeders de cannabis savent que la vigueur hybride (l’hétérosis) vient d’un héritage génétique complexe appelé mendélien ou non-mendélien.

Hétérosis ou vigueur hybride

La vigueur hybride est l’avantage le plus important des variétés de cannabis hybrides pour les cultivateurs amateurs. Les graines produites par le croisement de deux variétés de cannabis distinctes peuvent croître plus vite et avec plus de vigueur que chacun des parents. Cela peut donner des récoltes plus abondantes, un développement plus rapide des têtes et une meilleure production de THC et de cannabinoïdes. Les graines produites par hybridation de deux variétés de cannabis distinctes sont généralement appelées ‘graines F1’ ou première génération du croisement. Les graines de cannabis F1 peuvent seulement être produites en utilisant deux plantes spécifiques et généralement, le breeder va chercher un grand nombre de plantes avant de choisir lesquelles il va finalement utiliser. Un bon hybride est souvent le résultat de plusieurs mois et de nombreuses heures de travail et les parents sont alors chéris et bien entretenus. Quand un des parents disparait/meurt, l’hybride F1 aussi. Si vous croisez des graines F1 ensemble, vous obtiendrez des ‘F2’, ou seconde génération du croisement qui ne sera plus exactement le même que le croisement d’origine F1.

Génétiques F1 de cannabis

La vigueur accrue de l’hybride F1 est évidente tant lors de la croissance qu’au moment de la récolte. Pendant la croissance, l’hybride F1 va pousser à une vitesse et avec une force inhabituelles. Les plantes peuvent devenir plus grandes et plus ramifiées qu’attendu. Pendant la floraison, les têtes grossissent plus et plus vite et vous pouvez obtenir une récolte plus importante avec un hybride F1 qu’avec chacune des variétés parentes. Mais l’amélioration de la croissance et de la récolte d’un hybride F1 hétérosis n’est pas aussi prononcée avec les F2 (seconde génération). Tant que vous continuerez à croiser des variétés génétiquement différentes, vous garderez la vigueur F1 dans vos progénitures.

Limites de la vigueur hybride et de l’hétérosis

Les breeders parlent souvent des bénéfices d’un bon hybride de cannabis exprimant la vigueur F1 mais moins souvent des problèmes et des défis auxquels ils sont confrontés quand ils essayent de créer un bon hybride F1. Les hybrides F1 sont souvent homogènes et poussent avec vigueur mais ils peuvent aussi être instables. Cette incertitude concernant la stabilité oblige les breeders à faire de longs tests sur les graines F1 pour s’assurer de la permanence des caractéristiques de croissance. Quand tout est fait correctement, un bon hybride de cannabis peut donner des résultats exceptionnels. Les parents sont généralement sélectionnés pour leur richesse en THC, leur différence génétique, leur stabilité et leur productivité. Mais il n’y a aucune garantie que l’hybride F1 soit parfait mais c’est la meilleure manière de commencer.

Sélection des parents pour l’hybridation

En général, les breeders de cannabis font plusieurs tentatives d’hybridation et en font plusieurs graines à la recherche des meilleures expressions de la vigueur hybride et bien entendu, des meilleurs résultats des analyses de THC/cannabinoïdes. De nos jours, les analyses en laboratoire des cannabinoïdes sont un aspect important dans le breeding. Elles permettent au breeder professionnel de bien connaitre la qualité des parents et des progénitures. Avec les analyses de labo professionnels, le travail d’hybridation de variétés de cannabis est devenu beaucoup plus facile et permet aux breeders de comparer de manière transparente les résultats et les progrès. Cela lui permet également de rapidement écarter des lignées inefficaces et de se concentrer sur les meilleures.
Il restera souvent plusieurs parents spécialement sélectionnés de chacune des deux variétés qui vont être hybridées. Les meilleurs breeders connaissent les profils des cannabinoïdes de tous les parents et ils les sélectionnent généralement pour leur teneur en THC et leur rendement. Mais l’aspect le plus important de l’hybridation se voit seulement quand le premier lot de graines des deux parents différents est produit. Un hybride réussi est celui qui dépasse les performances de chaque parent en termes de croissance, de teneur en THC et de récolte. Un breeder va souvent préférer une floraison rapide ou peut-être la facilité de culture des graines F1.
De nos jours, la plupart des cultivateurs de cannabis préfèrent laisser le travail de breeding aux experts des banques de semences. Le conseil aux cultivateurs amateurs restent cependant le même: si vous n’utilisez pas un trop grand nombre de graines de cannabis chaque année, procurez-vous les meilleures génétiques que vous pourrez trouver auprès d’une banque de semences en laquelle vous avez confiance. Et profitez bien de votre culture de cannabis maison!

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse