Comment rincer les plantes - caractéristiques

Exitable
26 Oct 2019

Que signifie rincer?

Les seules fois où on entend parler de rinçage, c’est généralement à propos des toilettes. Que signifie exactement ce terme quand il s’agit de cultiver des plantes? L’eau est essentiellement un solvant, elle va donc décomposer et dissoudre les minéraux du sel. Comme les nutriments des plantes sont basés sur le sel, et c’est particulièrement le cas des nutriments hydroponiques, au fil du temps, des sels non dissous peuvent s’accumuler dans le substrat et autour des racines. Si la zone des racines est incapable de protéger le substrat des sels restants, ça peut mener à un blocage, à une déficience en nutriment, ou à un problème de toxicité.

Rincer les plantes veut simplement dire qu’on ne leur donne que de l’eau pendant une certaine période pour qu’elle agisse comme solvant et qu’elle décompose tous les sels résiduels non dissous. Les enzymes vont aider à accélérer le processus puisque leur rôle est de décomposer activement le substrat organique en petits morceaux que les racines peuvent utiliser. Les plantes absorbent les nutriments pour les amener du substrat jusqu’aux poils radiculaires à travers la fine pellicule d’eau qui entre en contact avec les poils radiculaires et le substrat, ce qui permet aux plantes d’avoir accès aux nutriments quand elles en ont besoin.

[caption id="attachment_71446" align="alignnone" width="780"]On peut commencer à rincer 3 semaines avant la récolte des têtes Quand elles sont bien rincées, les têtes sont au top de leur arôme et de leur densité.[/caption]

Pourquoi faut-il rincer ?

Il faut rincer les plantes de cannabis pour un certain nombre de raisons, qui tiennent tant à l’expérience de culture acquise qu’à la qualité globale des fleurs récoltées. D’un point de vue commercial, les consommateurs qui ont l’habitude d’aller dans des coffee shops, des lieux de réunion ou des dispensaires, veulent que les fleurs soient bien cultivées, correctement rincées et taillées de la façon la plus parfaite possible.

Tous les points de vente qui fournissent du cannabis à des connaisseurs et à des fans de cannabis feraient rapidement faillite s’ils proposaient des fleurs agressives pour les poumons et la gorge, des joints qu’il faut sans cesse rallumer et dont la cendre couleur de charbon tombe en gros morceaux. Le rinçage fait partie intégrante d’une culture de haute qualité. Ceux qui omettent cette étape du cycle de culture ont généralement une vision à court terme, ou se focalisent sur la quantité et ne se préoccupent que d’obtenir la plus grande récolte possible, sans tenir compte du goût et de ce que ressent le consommateur.

[caption id="attachment_71444" align="alignnone" width="780"]comment-rincer-les-plantes Cette plante révèle une carence en nitrogène au moment du rinçage[/caption]

Caractéristiques d’un bon rinçage

Quand on fume un cannabis bien rincé, il est extrêmement doux tant à inhaler qu’à expirer, et son goût fait se pourlécher pendant longtemps. Le joint se consume facilement et à une vitesse régulière, sans que le papier ne brûle sur les côtés. Quand on tapote le joint dans le cendrier, la cendre est douce et semble très légère, vu qu’elle tombe comme une cendre de cigarette.

Il ne faut pas allumer le joint plus d’une fois, et la fleur propre et huileuse brûle jusqu’au bout sans devoir être nourrie par un briquet et sans devoir souffler sans cesse sur les braises. La cendre sera tellement propre que vous pourrez en récolter sans la paume de votre main et la frotter sur votre peau sans qu’il n’en reste aucune trace, et il vous suffira de la balayer d’un souffle.

  • Cendre grise et légère
  • Un joint qui brûle de façon uniforme
  • Pas besoin de rallumer le joint
  • Pas d’envie de tousser
  • Des arômes qui durent longtemps, tant en inhalant qu’en exhalant
  • L’odeur d’un joint allumé est très agréable
  • Une sensation et une expérience excellentes
  • Tous les résidus de sels sont décomposés
[caption id="attachment_71443" align="alignnone" width="780"]comment-rincer-les-plantes On peut commencer à rincer 3 semaines avant la récolte des têtes[/caption]

Caractéristiques d’un mauvais rinçage

La seule façon de sentir qu’une fleur n’a pas été bien rincée est de la fumer. Et il faut être attentif à certains signaux d’alerte. Le premier est que le joint commence presque instantanément à brûler sur les côtés, alors que le bout tente de brûler correctement, ce qui fait que le joint semble serré. Le goût sera très fade et à la fois très épicé sur le palais. L’odeur ne sera pas celle d’un joint de haute qualité.

Tapoter la cendre peut provoquer la chute du bout incandescent et une perte de tabac, alors que le bout tentera de continuer à brûler uniformément. Le joint est noir charbon sur sa partie supérieure et quand on frotte la cendre dans ses mains, elle laisse un résidu noir qu’il faut nettoyer.

  • Manque de goût quand on inhale et qu’on exhale
  • Le joint continue à brûler
  • Le joint est très serré
  • La cendre noire brûle de façon inégale
  • Une sensation de chatouillement rêche dans les poumons
  • Toux et goût épicé
  • Résidu charbonneux des cendres sur la peau
  • Mauvaise odeur quand on allume un joint pur
  • Maux de tête et migraines après avoir fumé
  • Résidus de sels
E
Exitable