Cultiver des plantes mères

Cultiver des plantes mères
La qualité des génétiques est un facteur essentiel pour la culture de n'importe quel type de plantes. C'est encore plus vrai quand on cultive du cannabis pour ses fleurs. Sans un pôle génétique de haute qualité, la valeur visuelle et quantitative d'une culture est réduite et la culture est moins efficiente. Une des manières établies d'obtenir qualité et efficience est de cultiver avec des clones pris sur des plantes mères. Dans cet article, nous allons aborder tout ce que vous devez savoir sur la culture de plantes mères. Plongeons-nous dans le sujet.

Avantages des plantes mères

Les plantes mères sont une bonne source de clones. Les clones ou boutures sont des pousses identiques en terme d’information génétique. Grâce à ça, vous êtes sûrs que toutes les plantes de votre champs, serre ou local indoor auront des prédispositions identiques concernant leur hauteur, durée de maturation, production de fleurs et de résine et enfin et surtout, profiles de terpènes et de cannabinoïdes. Il n’y a jamais de différents chémotypes ou phénotypes quand on cultive des clones d’une seule plante mère. Cela permet non seulement de planifier le processus de croissance selon vos envies mais également, l’opération globale en elle-même en prédisant le poids et la qualité de la récolte. Quand on cultive à partir d’une graine, différents phénotypes apparaissent souvent, surtout chez les variétés moins stables. Il existe sur le marché un bon nombre de ces variétés pas-si-stables à cause de l’augmentation massive de nouvelles variétés ces dernières années.

Première plante mère

Le chemin d’une plante mère de qualité est long et sinueux. A la base, il y a trois points de départ. Le premier est d’obtenir le clone d’une autre plante mère qui a été testée et dont on connait la qualité des gènes. C’est évidemment le chemin le plus simple et rapide. Mais vous devez connaitre quelqu’un qui peut vous fournir de telles génétiques. Le second est de cultiver un clone acheté dans un magasin classique. L’inconvénient dans ce cas est que vous ne pouvez pas être sûr que cette plante mère pourra devenir la pierre angulaire de votre production à long terme. Les entreprises qui produisent et vendent des clones essayent de proposer autant de variétés que possible mais n’ont pas toujours la capacité de faire des tests fiables sur le long terme. La troisième voie est celle de la sélection propre. Pour ça, vous devez commencer par cultiver des graines et tester leurs clones progressivement pour choisir la mère qui conviendra le mieux à vos besoins. L’inconvénient de cette méthode est que c’est un travail long et fastidieux. Si vous ne disposez pas d’un grand espace pour cultiver et que vous n’avez le choix qu’entre peu de plantes, vous pouvez vous trouver dans la situation dans laquelle même après plusieurs mois de culture et de tests, vous vous retrouverez au point de départ sans avoir trouvé la plante qui convient pour votre production de clones. Vous ne pouvez pas prendre une plante ordinaire avec un rendement moyen et une apparence médiocre. Il vous faut les meilleurs génétiques possibles. Cependant, la sélection propre est le moyen le plus fiable pour éliminer des individus inutiles et trouver les génétiques que vous recherchez.

Cultiver des plantes mères
Tester les clones vous montrera les qualités de leur plante mère.

Sélection

La sélection est le processus par lequel on choisit une plante mère parmi un large groupe de plantes d’une variété donnée. Veillez à ne choisir qu’une seule plante mère de chaque variété que vous voulez cloner. Vous pouvez cultiver autant de plantes mères que vous voulez pour votre production à partir de ses clones. Quand toutes les plantes de chaque variété que vous cultivez portent la même information génétique, il est toujours plus facile de savoir à quoi s’attendre pendant la culture et les résultats qu’on peut en espérer. La sélection peut se faire à partir d’un grand nombre de clones obtenus auprès d’autres cultivateurs ou achetés au magasin. Les graines peuvent également être votre matériel de départ. Si vous démarrez avec des graines, je vous recommande d’utiliser des graines classiques (non-féminisées) mais il est vrai qu’aujourd’hui, on peut aussi obtenir des mères de qualité avec des graines féminisées. En outre, il devient presque impossible de trouver des graines classiques de nombreuses variétés de nos jours et la seule manière de travailler avec certaines variétés sont les graines féminisées. Pendant le processus de sélection, surveillez et enregistrez tous les événements importants. Veillez à bien marquer chaque plante mère impliquée dans le processus de sélection avec un code unique et évaluez-la régulièrement. Avant de commencer, veillez à connaitre tous les paramètres que devrait avoir votre nouvelle plante mère. Triez les paramètres par priorité. Vous cherchez une variété adaptée à un système vertical à étages multiples? Alors la hauteur de vos plantes sera votre première priorité. Vous voulez contempler des plantes qui poussent dans un champ en plein air espacées les unes des autres? Alors cherchez des plantes à croissance rapide  avec de nombreuses branches latérales capables de remplir le plus d’espace possible. Si vous cultivez en plein air, les facteurs importants à prendre en compte sont: l’adaptation aux conditions climatiques, la résistance à diverses maladies ainsi que la tolérance aux carences nutritives.

Je vous conseille d’utiliser un système simple à points et d’évaluer vos plantes en conséquence. Par exemple, vous pouvez évaluer les paramètres à contrôler sur une échelle de 1 à 5 où 5 est la meilleure note. Les graines qui germent en premier reçoivent la note de 5. Au contraire, celles qui germent en dernier ne reçoivent que la note de 1. Les plantes qui se développent le plus rapidement reçoivent à nouveau la meilleure note et les plus lentes, perdront les points correspondants. Ensuite, donnez les meilleures notes aux plantes qui poussent le mieux dans votre propre système. Ces notes seront particulièrement importantes quand vous commencerez à prendre des boutures tests d’un groupe de plantes mères en compétition: donnez 5 points aux individus qui produisent des racines en premier. Quand vous faites les premiers clones (tests), il y a toujours deux options de sélection. Vous pouvez ne pas laissez fleurir les clones ou essayer de les cultiver et récolter. Je conseille la deuxième méthode. Idéalement, vous terminerez avec 5 à 10 clones de qualité de chaque plante mère. Divisez-les ensuite en groupes et cultivez-les toutes dans les mêmes conditions jusqu’à ce qu’elles soient complètement matures. Tout ce que vous devez faire est observer chaque groupe comme un tout ou si vous voulez des informations plus détaillées, observez chaque plante individuellement de chaque groupe. Ensuite, évaluez les paramètres à contrôler jusqu’à la récolte. Il est évident que le rendement, l’apparence et la structure chimique jouent un rôle important dans tout processus de sélection. Si vous le souhaitez, vous pouvez donner des doubles points à certains ou à chacun de ces paramètres.

Le résultat de la culture d’un groupe de cinq à dix plantes donnera des informations plus précises sur la qualité globale d’une plante mère potentielle dont proviennent les clones. Si vous cultivez des graines classiques, choisissez un nombre inférieur de plantes pour chaque groupe, cinq par exemple. Quand vous aurez identifié les groupes de plantes mâles, vous pourrez encore utiliser l’aire de culture plus efficacement car vous ne devrez pas vous débarrasser d’un trop grand nombre de plantes. Vous pouvez également jeter les plantes mères qui ont donné des plantes mâles. Cependant, si vous voulez produire vos propres graines ou breeder vos propres variétés, choisissez les meilleurs mâles du groupe également. Inutile de vous rappeler qu’éviter la pollinisation pendant la sélection est un must. Les plantes femelles pollinisées créent des graines dans les fleurs et réduit la qualité du produit final ainsi que la production de cannabinoïdes et de terpènes.

Un autre possibilité est de laisser les premiers clones tests en phase de croissance commencer à fleurir sur les plantes mères. De cette manière, vous obtiendrez rapidement les informations sur le rendement, l’apparence ou la possible apparition de mâles. Cependant, l’information obtenue à partir d’une seule plante ne suffit pas. Toute fluctuation dans la fertilisation, l’arrosage ou même le cycle de lumière peut influencer négativement une plante. Mais si vous testez tout un groupe, vous obtiendrez des données fiables et utiles. Evaluez ces données consciencieusement également après la récolte. Sélectionnez une plante de la variété dont les clones ont obtenu le plus de points pendant le processus. Si certaines plantes ont le même nombre de points, choisissez simplement celle que vous préférez. Faites-en des clones et laissez-les devenir vos plantes mères pour la production de clones. Il est conseillé de cultiver plusieurs plantes mères au cas où l’une d’elles mourrait pour une raison ou l’autre. Garder une seule plante mère est risqué surtout si vous avez mis beaucoup d’efforts dans la sélection.

Cultiver des plantes mères
Une bonne sélection mène à des génétiques parfaits.

Croissance et espérance de vie

Maintenez toujours vos plantes mère au stade végétatif. En hydroponie, donnez-leur une solution nutritive avec une EC d’environ 1.7 et un pH entre 6.2 et 6.5. La différence entre la température de jour et de nuit ne doit pas dépasser 2 à 4°C et la température diurne de 28°C (ou de peu). Gardez une humidité de 60-70%. En terre ou substrat, donnez des nutriments pour croissance. N’oubliez pas que les plus grandes plantes doivent être fertilisées plus souvent. Dans le cas des plantes mères, les carences se manifestent généralement par un éclaircissement des feuilles qui peuvent virer au jaune. Si ça arrive après une longue période de croissance et de production de clones, c’est que ces mères doivent être revitalisées. Vous pouvez les transplanter dans un plus grand pot ou choisir les clones les plus forts et parfaits visuellement pour remplacer les vielles mères. Même si une plante mère peut vivre plusieurs années, je recommande de les renouveler tous les 6 ou 12 mois en fonction de la fréquence des prises de boutures. La fréquence optimale de prises de clones sur une plante mère, selon moi du moins, est de deux à quatre semaines. En deux semaines, il y a suffisamment de nouvelles pousses qui se forment à nouveau pour une autre collecte. Si vous gardez la bonne forme, la prise de clone est plus facile et ça contribue aussi à l’uniformisation de la taille.

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse