Conseils pratiques pour l’utilisation de l’eau

Conseils pratiques pour l’utilisation de l’eau

L’eau est essentielle à la vie sur terre, et particulièrement pour la culture du cannabis! La qualité de l’eau et la fréquence de l’arrosage peuvent faire une grande différence sur la façon dont vos plantes se développent. Vous trouverez ci-dessous mes conseils pratiques pour la façon d’utiliser l’eau dans votre culture.

Dure ou douce?

L’endroit où vous vivez et la provenance de votre eau vont déterminer si elle sera dure ou douce. La différence entre les deux réside dans la quantité de calcium qui sera laissée comme résidu. L’eau douce produit peu de résidu de sel après avoir bouilli ou s’être évaporée.
Les fabricants de nutriments offrent des produits qui sont adaptés à l’eau douce et à l’eau dure. Il est également utile de connaître la qualité de la source de l’eau avant d’y ajouter une solution nutritive. Je vous conseille d’obtenir le plus de détails possible sur votre source locale, ou simplement de faire bouillir une casserole d’eau du robinet pour évaluer les résidus produits.

Conseils pratiques pour l’utilisation de l’eau
Quand l’arrosage manuel tente de ne pas sursaturer le substrat de croissance.

Température de l’eau

L’eau froide contient plus d’oxygène dissout, mais il faut prendre en compte l’intérêt des racines pour trouver la température moyenne adéquate. Les racines peuvent mal réagir aux basses températures, ce qui peut freiner la croissance, produire des racines en mauvaise santé et refroidir le substrat de culture. Je pense pour ma part que l’eau chaude est ce qu’il y a de mieux pour les plantes et qu’il faut arroser en profondeur jusqu’à ce que le fond soit humide. Je conseille d’arroser tant la base des pots que leur centre pour que les racines reçoivent toute la solution nutritive, même s’il faut le faire à la main.

L’eau de bonne et de mauvaise qualité

Pour réussir une culture avec un système hydroponique, il faut utiliser une solution nutritive riche en oxygène. Particulièrement si vous utilisez un système DWC, où les racines sont plongées dans l’eau.
Les racines d’une plante de cannabis s’épanouissent dans des environnements riches en oxygène, en bactéries et en champignons, qui aident la plante à absorber les nutriments. Une eau de mauvaise qualité produira une odeur, qui provient des niveaux d’eau qui sont restés en stagnation.

Conseils pratiques pour l’utilisation de l’eau
Les racines ont besoin d’oxygène et d’eau pour grandir sainement.

Si vous avez déjà senti un tuyau d’écoulement auquel on n’a pas touché depuis un certain temps, vous connaissez cette odeur nauséabonde qui rappelle un mélange d’œufs et de soufre. Elle est due au fait que l’eau est devenue un bouillon de culture pour les bactéries aérobies qui y vivent et s’y reproduisent. Mon conseil est de toujours ajouter une pierre poreuse à votre distribution d’eau si elle ne bouge pas, ou si elle ne vient pas directement du robinet.

Peroxyde d’hydrogène

L’utilisation du peroxyde d’hydrogène quand on cultive avec un système hydroponique a plusieurs avantages. Le principal est qu’il écarte les agents pathogènes et les maladies des racines. De plus, les racines absorbent l’oxygène, ce qui leur permet de grandir beaucoup plus vite en hydroponie. Il faut savoir que l’oxygène accroît les taux de pH, il ne faut donc pas ajouter plus de pierres poreuses que nécessaire, car cela pourrait produire un effet inverse sur le long terme. Le peroxyde d’hydrogène va éliminer tout type de bactérie, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Je vous conseille donc, si vous cherchez à avoir des micro-organismes bénéfiques, d’éviter le peroxyde d’hydrogène.

pH et EC

Ce sont des facteurs essentiels qui vont déterminer la qualité de votre eau. Les plantes vont utiliser les nutriments en prenant les éléments acides et alcalins dont elles ont besoin, et vont sécréter leurs propres toxines qui remplaceront ce qui a été utilisé. En utilisant un stylo pour mesurer le potentiel en hydrogène et la conductivité électrique, vous garantirez que vos plantes puissent absorber ce qu’elles nécessitent sans avoir besoin de compenser. Je vous conseille d’investir dans une bonne marque de stylo et de ne pas avoir peur d’acheter un espace que vous pourrez utiliser en cas d’urgence.

Conseils pratiques pour l’utilisation de l’eau
Voici une plante qui n’a reçu que de l’eau durant tout son cycle, et qui réagit très bien.

Osmose inversée

Si vous vivez dans un endroit où la source d’eau n’est pas de bonne qualité, vous pouvez investir dans un filtre d’osmose inversée. Il fonctionne en filtrant l’eau au niveau du micron jusqu’à ce qu’elle soit aussi pure que possible. Le processus de filtrage élimine aussi tous les minéraux de l’eau. Le résultat final est que l’eau a un niveau d’EC très bas, et la plupart des sources traitées ont un pH de 6.5 à 8.0. Un système de filtre d’osmose inversée est un excellent moyen de produire de l’eau potable et propre, tant pour les humains que pour les plantes. L’investissement vaut vraiment la peine.
Par Stoney Tark

Postes récents

À propos des Soft Secrets

Soft Secrets est la principale source de culture du cannabis, de légalisation, de culture et de divertissement pour son public dévoué et varié à travers le monde. L’essentiel est de mettre les gens en contact par le biais d’informations pertinentes et actuelles, avec le même intérêt pour la santé, le mode de vie et les opportunités commerciales que la culture du cannabis a à offrir.
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR UN PROBLÈME LIÉ À LA DROGUE ? CONTACTEZ VOTRE LIGNE D’ASSISTANCE LOCALE DÈS QUE POSSIBLE. EN CAS DE DANGER DE MORT IMMÉDIAT, APPELEZ LE 911 MAINTENANT !

Laissez une réponse