Les belges souhaitent un mauvais anniversaire à la loi de 1921

Olivier F
02 Oct 2021

Unhappy birthday ! En Belgique, la loi anti-drogues toujours en vigueur a été promulguée il y a cent ans, en 1921. Le 12 octobre prochain, un groupe d’associations anti-prohibitionnistes organise le procès symbolique de la loi de 1921.


En France, les militants font souvent référence à la loi de 1970, toujours en vigueur, qui interdit la consommation de cannabis même dans un cadre privé. En Belgique, c’est la loi sur les drogues de 1921 qui est remise en cause. La loi a été promulguée le 24 février 1921 et pour marquer ce triste anniversaire, le mouvement #STOP1921, qui regroupe une cinquantaine d’associations, a été lancé. Le collectif, créé à l’initiative de FEDITO BXL (Fédération Bruxelloise des Institutions pour Toxicomanes), de Bruxelles Laïque et de la Liaison Anti-prohibitionniste, regroupe des associations actives à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre.

Lire ici le texte de la loi anti-drogues de 1921

Le collectif a lancé en février dernier, la campagne « Unhappy birthday… but best wishes » dans le but de sensibiliser l’opinion publique et les législateurs sur la nécessité de faire évoluer la politique des drogues en Belgique.

Le 12 octobre prochain, les anti-prohibitionnistes organisent le procès symbolique de la loi de 1921 et donc, de la prohibition. « La loi sur les drogues belge a été promulguée il y a plus de 100 ans, le 24 février 1921. Est-elle encore efficace? Est-elle toujours juste? Aujourd’hui, elle est plus contestée que jamais et sera symboliquement mise en procès et jugée par un large éventail de représentants issus du monde judiciaire, du secteur associatif et des citoyens. »

L’audience fictive se déroulera au Théatre Marni à Bruxelles, le mardi 12 octobre à 19 heures 30 et sera retransmise en direct sur la chaîne de télévision régionale BX1. Il sera possible d’assister à l’audience mais le nombre de places sera limité.

Avec la participation de :

- Manuela Cadelli, juge au tribunal de première instance de Namur, ancienne présidente de l’Association syndicale des magistrats
- Luc Hennart, président honoraire du tribunal de première instance de Bruxelles
- Pr Christian Panier, ancien juge et avocat, enseignant émérite à l’UCL et à l’ULB
- Mathieu Beys, juriste, membre de l’Observatoire des violences policières de la Ligue des droits humains
- Michel Claise, juge d’instruction spécialisé dans la criminalité en col blanc
- Pr Christine Guillain, professeure de droit pénal à l’Université Saint-Louis, membre de la Commission Justice de la Ligue des droits humains
- Dr Dominique Lamy, médecin, membre de l’Académie royale de Médecine de Belgique
- Me Bastien Lombaerd, avocat, membre de l’Observatoire international des Prisons

Lieu : Théatre Marni, Rue de Vergnies 25, 1050 Ixelles, Belgique

Ouverture des portes : 18h30 (bar accessible)

Audience : 19h30 – 21h

Normes sanitaires : Covid Safe Ticket

Participation : Prix libre (sur place)

Inscription obligatoire (nombre de places limité)

Formulaire d’inscription

Evénement Facebook

O
Olivier F